Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Un Fonds de 400 millions de FCFA de la CPI disponible pour les victimes de crimes commis en Côte d’Ivoire

Publié le jeudi 1 mars 2018  |  AIP
La
© APA par DR
La CPI annonce 500 millions FCFA au profit des victimes ivoiriennes de la crise post-électorale
Le fonds d`assistance aux victimes, un organe indépendant de la Cour pénale internationale ( CPI), entend débloquer 800.000 Euros soit environ 524.000.000 millions FCFA au profit de quelque 727 victimes de la crise postélectorale ivoirienne de 2010-2011 participant à une procédure devant ladite juridiction, a annoncé jeudi à Abidjan, le bureau local de cette juridiction pénale internationale basé à Abidjan.
Comment


Abidjan - Un Fonds d'une valeur de 800 000 euros, soit 400 millions de francs CFA est mis à la disposition des victimes des crimes graves commis en Côte d'Ivoire, conformément au statut de Rome adopté par les Etats parties en 2002, a révélé l'agent terrain de ce fonds, Zadi Zadi Patrcik.

Cette assistance aux victimes porte sur la réhabilitation physique, un soutien matériel et une réhabilitation psychologique, a précisé l'agent terrain de ce fonds d’assistance, lors d'une rencontre avec les journalistes de la presse ivoirienne, jeudi, à la maison de la Presse.

C'est un moyen d'apporter une réponse immédiate aux besoins urgents des victimes des zones Centre, Ouest et Nord, qui ont subi des préjudices en raison de la commission de crimes, relevant de la compétence de la CPI, ainsi qu'à ceux de leur communauté, selon Zadi Zadi Patrcik.

La mise à disposition de ce fonds aux communautés et aux victimes, se fera au travers d'un processus international transparent d'appel d'offres, où pourront souscrire des organisations nationales et internationales. " Ces organisations nationales et internationales soumettront des projets à l'attention des victimes. Et ces fonds leur seront octroyés", a-t-il soutenu.

Ce sont 727 victimes qui participent aux procédures judiciaires en cours dans le cadre du procès de l'ancien Laurent Gbagbo et de Blé Goudé à la CPI.

Cette déclaration d'assistance aux victimes s'est tenue, dans le cadre du lancement des activités de commémoration des 20 années du statut de Rome, sur le thème, "La contribution de la presse de Côte d’Ivoire en faveur de la promotion de la justice pénale internationale".

Des communications sur l’historique de la CPI, sur les droits des victimes devant la Cour et le rôle de la représentation légale des victimes devant la cour, ainsi que, le mandat et principes programmatiques du Fonds assistance ont été abordées par des experts.

nmfa/fmo
Commentaires


Comment