Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Un chef de service se dresse contre les atteintes aux droits de l’enfant à Agboville
Publié le jeudi 15 mars 2018  |  AIP
Comment


Agboville – Le directeur régional de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité de l’Agnéby-Tiassa, Diégnon Mathurin, à l’occasion de la journée internationale de la femme éclatée organisée mercredi à Agboville, s’est dressée contre les violations des droits de l’enfant.

Tout en condamnant le phénomène d’enlèvements d’enfants qui est sous les feux de la rampe dans le pays ces derniers jours, Diégnon Mathurin a estimé que les enfants ont droit à la vie, souhaitant que ce phénomène d’enlèvement d’enfants n’arrive pas dans sa région.

Le directeur régional a également condamné la pratique des mutilations génitales dans la région de l’Agnéby-Tiassa, soulignant que la femme a droit à l’intégrité de son corps.

"On n’a pas besoin, pour une raison ou autre, de lui couper un organe", a-t-il affirmé. Cette journée internationale de la femme éclatée a lieu, près d’une semaine après la célébration officielle à Abidjan, a-t-on noté.


Yy/kp
Commentaires


Comment