Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Olivier Akoto dresse le bilan du FICAD 2018

Publié le mercredi 4 avril 2018  |  AIP
Cérémonie
© Autre presse par DR
Cérémonie d`ouverture de la 14e édition du festival international de la culture et des arts de Daoukro (FICAD 2018)
Dimanche 25 mars 2018. Daoukro. Cérémonie d`ouverture de la 14ème édition du festival international de la culture et des arts de Daoukro (FICAD 2018) sous la présidence du DR Amedé Kouakou, Ministre des Infrastructures Économiques, représenté par son conseiller technique Kramo Kouassi. En présence des Pca de la LONACI et l` ONEP, du DG de CI Tourisme. Akoto Olivier Député de Daoukro /Ngattakro et Commissaire général du Ficad avait à ses côtés tous les élus de l`Iffou.


Daoukro - Le commissaire général du Festival International de la Culture et des Arts de Daoukro ( Ficad) Olivier Akoto a dressé, lundi, le bilan de l’édition 2018 qui a enregistré la mobilisation des populations de l’Iffou, les partenaires, les artisans, les promoteurs qui ont démontré leur volonté d’accompagner la promotion de la culture, de l'art et du tourisme.

Selon Olivier Akoto, le FICAD , cet événement culturel et artistique de référence à Daoukro, est en train d'écrire ses lettres de noblesse en Côte d’Ivoire. Les partenaires et exposants sont passés de 85 l'an dernier à 250 cette année avec la participation de 70 entreprises ivoiriennes. Des troupes artistiques de renom des quatre coins de la Côte d’Ivoire se sont succédé pendant les sept jours du festival, avec des abattements de prix hors du commun.

Comme impact communautaire, le Ficad a fait la promotion de l'eau potable dans le département de Daoukro, avec les partenaires de l'Onep et l'appui du ministère des infrastructures économiques, dans le but de trouver des solutions à l'approvisionnement en eau potable aux populations. Il y a eu des consultations ophtalmologiques gratuites également.

Pour le promoteur du FICAD, le festival a fait la promotion économique de Daoukro dans tous les secteurs d’activités, avec la création d'au moins 250 emplois hebdomadaires dans les domaines de la restauration, du transport, de l'hôtellerie, entre autres.

L’innovation 2018 a été la création d’un concours de chansonniers traditionnels baoulé avec la participation de cinq régions. Le premier s'en est sorti avec une production discographique, et tout le privilège qui accompagne un artiste.

Des acteurs du cinéma ivoirien dont Guy Kalou et Marina Niava ont marqué de leur présence cette édition. Olivier Akoto compte d'ailleurs renforcer le volet cinéma du festival. " Enfin nous comptons donner un cachet régional au Ficad avec le choix d'une ville quelconque pour permettre aux populations de le suivre quelque soit le lieu où elles se trouvent et faire de Daoukro, la plaque tournante du tourisme en Côte d’Ivoire. Le volet art se verra mettre un accent l'an prochain" a-t-il promis.


ca/akn/kam
Commentaires


Comment