Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le PROPACOM Ouest va appuyer de nouvelles OPA de Séguéla et de Mankono

Publié le vendredi 6 avril 2018  |  AIP


Séguéla– Cent trente-cinq organisations de producteurs agricoles (OPA) des régions du Béré et du Worodougou ont été retenues pour bénéficier du soutien de l’extension ouest du projet d’appui à la production agricole et à la commercialisation (PROPACOM-Ouest), a appris l’AIP lors de la première réunion du cadre régional de concertation (CRC) 2018 tenue jeudi à la préfecture de Séguéla.

Selon le chef de l’antenne du PROPACOM à Séguéla, Gboko Koffi Alexandre, des présélections au sein des comités techniques régionaux (CTR) ont eu lieu respectivement le 27 février à Séguéla et le 2 mars à Mankono pour délibérer sur les demandes d’assistance formulées.

Pour l’aménagement des bas-fonds, d’une superficie de 1 492 ha, ce sont 18 OPA qui ont été retenues pour le compte du Béré et 19 dans la région du Worodougou, regroupant majoritairement des femmes et des jeunes.

Quant aux cultures du riz pluvial, du maïs et du manioc, ce sont 51 OPA de la région du Béré et 47 du Worodougou qui peuvent prétendre à la suite du processus de recrutement des cabinets chargés d’élaborer les micro-projets, avant la mise en œuvre des plans d’affaires.

Après les deux premières vagues de 18 OPA en 2016 et de 50 OPA en 2017, le PROPACOM Ouest, en partenariat avec le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Programme d’adaptation de la petite agriculture au changement climatique (ASAP), va contribuer à lutter contre la pauvreté en milieu rural.

Pour contribuer à améliorer durablement la sécurité alimentaire et les revenus des populations rurales par l’accès à des services de production efficaces, des technologies appropriées et aux marchés, l’appui du PROPACOM OUEST se caractérise par des aides financières, des formations et la facilitation de prêts bancaires auprès de structures partenaires, à condition que les OPA apportent 10% du montant global de l’investissement, signale-t-on.


Kkp/kp
Commentaires


Comment