Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Formation qualifiante aux métiers de l’électricité pour 300 titulaires du Bac technique et BT

Publié le jeudi 17 mai 2018  |  AIP


Bingerville- Le gouvernement ivoirien, à travers le Secrétariat d’Etat chargé de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, a conclu avec la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) une convention-cadre de partenariat, pour une formation complémentaire qualifiante au profit de 300 jeunes ivoiriens titulaires du BAC technique ou BT, ou le BAC scientifique.

L’accord a été paraphé, mercredi à Bingerville (District d’Abidjan), par le secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle Touré Mamadou, et le directeur général de la CIE, Dominique Kakou, dans le cadre de la 3ème édition des Journées d’entreprises du Centre des métiers de l’électricité de Bingerville (CME).

Les métiers concernés par ce programme sont ceux d’électricien de réseau, agent Technique comptage HTA, agent branchement (pour le Programme électricité pour tous), agent technique exploitation postes, électricien bâtiment (installation + maintenance), et technicien énergie solaire (Installation + Maintenance).

«Cette convention contribuera à consolider la synergie déjà existante entre les dispositifs publics et privés de formation, en vue notamment d’un renforcement de la professionnalisation des curricula», s’est réjoui le Secrétaire d’Etat Touré Mamadou.

Les candidats seront sélectionnés par vagues de 150 personnes par année à partir de la plateforme l’Agence emploi-jeunes (AEJ), dès 2018. Ils seront formés au Centre des métiers de l’électricité de Bingerville. Les bénéficiaires de la première vague démarreront leur formation en juin, et ceux de la seconde vague en septembre.

Le programme de formation va s’étendre sur trois mois et demi et sera suivi de trois mois de stage pratique en entreprise. Au terme du projet, au moins 150 bénéficiaires seront embauchés par la CIE, dont 137 agents électriciens de réseau et 13 agents techniques comptage HTA, et d’autres seront recrutés par les entreprises prestataires de la CIE ou partenaires du CME. Les bénéficiaires intéressés par l’auto-emploi seront accompagnés par l’Agence emploi-jeunes.

Cette initiative « est un acte d’une haute portée qui vise la mise sur le marché de l’emploi, d’une main d’œuvre qualifiée répondant aux attentes de l’entreprise», a fait savoir pour sa part le DG de la CIE, Dominique Kakou.

Ce projet bénéficie de l’appui financier de la Banque mondiale, à travers le PEJEDEC (pour la formation), l’AEJ (pour les primes de stage), et la CIE (pour les équipements de protection individuelle).

Il est né d’une vision qui fait suite à la première visite au CME, le 8 mars 2017, du secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle, qui avait alors émis le vœu de voir se développer ce type de partenariat public-privé, rappelle-t-on.


sn/tm
Commentaires


Comment