Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Les populations de Diarabana (Séguéla) invitées à participer massivement à l’enrôlement sur la RLE

Publié le jeudi 14 juin 2018  |  AIP


Séguéla – Le sous-préfet de Diarabana (département de Séguéla), Ahoré Gnabré Daniel Hermann, a appelé les populations de sa circonscription administrative à prendre massivement part à la révision de la liste électorale (RLE) qui démarre lundi, au cours d’une rencontre dans les locaux de la sous-préfecture.

Aux chefs des huit villages composant cette circonscription située à 22 km de Séguéla, sur l’axe menant à Kani, aux présidents des jeunes et aux responsables des communautés allochtones y vivant, le sous-préfet Ahoré Gnabré a lancé, mardi, l’appel pour qu’ils mobilisent les populations, les nouveaux majeurs, les individus ayant changé de domicile et ceux dont le statut marital diffère de celui de la RLE de 2016, à se faire enrôler au cours de l’opération qui prend fin le 24 juin.

"C’est gratuit, totalement gratuit", a fait savoir le sous-préfet à son auditoire, ajoutant que chaque lieu de vote fait office de site de révision.

La sous-préfecture de Diarabana dispose de neuf sites d’enrôlement, deux au chef-lieu et dans chacun des villages que sont Forona, Soromana, Massala-Assolo, Niogonon, Kénégbé et Bernardkro.

"Il faut que chaque ivoirien, en âge de voter, puisse se faire enrôler pour faire prévaloir ses droits", a déclaré l’autorité qui a procédé à la distribution de quelques copies de certificat de nationalité disponibles depuis quelques temps. Le sous-préfet a précisé que les pièces exigibles sont la CNI, l’attestation administrative d’identité, la carte d’électeur ou le certificat de nationalité.

La RLE 2018 a lieu en prélude des élections municipales et régionales prévues cette année, rappelle-t-on.

(AIP)

Kkp/kp
Commentaires


Comment