Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Deux individus prennent douze mois pour abus de confiance à Bouna

Publié le jeudi 12 juillet 2018  |  AIP


Bouna-Hien Alphonse et Hien Norbert, de jeunes cultivateurs résidant à Bouna, ont été condamnés, mercredi, à 12 mois de prison par la section de tribunal de Bouna, pour abus de confiance portant sur la somme de 606 010 francs CFA, détournée à d’autres fins alors qu’elle était destinée à l’achat de produits agricoles.

En janvier 2018, les sieurs Hien Alphonse, 31 ans et Norbert, 22 ans avaient reçu de leur patron Noufé Gborounté, la somme de deux millions de francs CFA pour l’achat de l’anacarde. Mais les deux individus, prévoyant une autre option, procèdent à un usage abusif de mauvaise foi de la chose confiée.

Le jeune Hien Alphonse s’achète une nouvelle moto et s’offre en parade dans les ruelles de la ville. Quant à Hien Norbert, il parcourt plusieurs bars et débits de boisson marquant une générosité exceptionnelle à l’endroit de tous les clients.

Après leur période d’exhibition, les deux acolytes décident finalement de mener la mission qui leur avait été confiée. Mais à l’heure des comptes avec le patron, un vide de 606 010 francs CFA est constaté par celui-ci.

Interrogés, il n’ont pas daigné donner de réponses convaincantes. Ce sont des témoins de leur période d’exhibition qui ont rapporté au patron, leurs parades et dépenses excessives. Avec l’apport de leur familles respectives, ils ont pu remettre que la somme de 100 000 francs CFA à leur patron qui par dessus tout, les a traduits au parquet.

Ils sont écroués à la prison civile de Bouna pour cette indélicatesse assortie d’une amende de 300 000 francs CFA à payer solidairement et 500 000 francs CFA à verser à Noufé Gborounté qui s’est constitué partie civile.

L’abus de confiance est le fait par une personne de détourner, au préjudice d’autrui, des fonds, des valeurs ou un bien quelconque qui lui ont été remis et qu’elle a acceptés à charge de les rendre, de les représenter ou d’en faire un usage déterminé, rappelle-t-on.

on/fmo
Commentaires


Comment