Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Des experts du MAEP à Abengourou pour vérifier l’authenticité du rapport d’auto-évaluation de la côte d’Ivoire

Publié le mercredi 18 juillet 2018  |  AIP


Abengourou- Une délégation d’experts indépendants du mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP) a effectué lundi une mission d’écoute auprès des populations de la ville d’Abengourou (210km au Nord d’Abidjan) en vue de vérifier l’authenticité du rapport d’auto-évaluation de la Côte d’Ivoire.

« Nous sommes présents ici à Abengourou pour écouter les populations dans le cadre d’une mission externe de validation du rapport d’auto-évaluation de la Côte d’Ivoire », a indiqué le chef de mission du MAEP, Prof Ben Kalar de l’université de Tunis. Il a, en outre, précisé qu’ils sont venus pour confronter les informations données par les populations et celles contenues dans le rapport final produit par la Côte d’Ivoire pour voir si elles sont conformes ou pas.

Pour arriver à leur fin, les membres de la délégation ont eu une rencontre avec les groupes de personnes (groupes majeurs) qui avaient pris part aux consultations citoyennes ayant précédé l’élaboration du rapport d’auto-évaluation. Il s’agit, notamment, des paysans, des religieux, des personnes en situation difficile, des membres des organisations de la société civile, des syndicats, des organisations de jeunesse et des femmes.

Leurs échanges ont été centrés sur quatre thématiques majeures du MAEP. Notamment, la démocratie et la bonne gouvernance politique, la gestion et la gouvernance économiques, la gouvernance des entreprises et le développement socio-économiques.

Créé en mars 2003, Le MAEP a pour objectif d’amener les pays participants à adopter des lois, politiques, normes et pratiques conformes aux principes de la « déclaration sur la démocratie, la gouvernance politique, économique et des entreprises » pour promouvoir la stabilité politique, atteindre une forte croissance économique, réaliser un développement durable et accélérer l’intégration tant au niveau régional que continental.

La Côte d’Ivoire y a adhéré en janvier 2015 et en est le 35e Etat partie.

rkk
Commentaires


Comment