Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les forces de sécurité ivoiriennes et libériennes échangent sur les différents points de traversée de la frontière

Publié le samedi 28 juillet 2018  |  AIP


Tabou- Les forces de sécurité ivoiriennes et libériennes ont eu vendredi dans le village de Gnato (département de Tabou ) des échanges pour s'entendre sur les différents points de traversée du fleuve Cavally, frontière naturelle entre la Côte d'ivoire et le Libéria afin de mettre fin aux traversées clandestines et autres trafics illégaux auxquels se livrent certaines personnes.

Le capitaine Troh Édouard du détachement militaire de Grabo a expliqué lors de cette rencontre qui a bénéficié de l'appui financier de l'organisation internationale des migrations (OIM ) que seulement deux passages sont autorisés par la Côte d'ivoire, à savoir les postes de Prollo et de Taï.

Quant au commandant Victor Arrisson du service d'immigration libérien, il a souligné que plus d'une dizaine de passages sont autorisés par le Libéria pour la traversée de la frontière. "Nous allons harmoniser nos points de vue pour que de façon consensuelle nous retenions des passages officiels des deux côtés de la frontière " a précisé le commandant Arrison qui a apprécié "ce cadre de dialogue fraternel" entre les deux forces "pour une meilleure sécurisation de la frontière commune."

Cette journée d'échanges a été organisée par l'organisation humanitaire "PARTAGE" dont la présidente Prudence Tagnon a invité les chefs traditionnels, les leaders communautaires, les jeunes, les femmes et toutes les populations ivoiriennes et libériennes à prôner l'amour, la fraternité et la solidarité pour que règnent la paix et la cohésion sociale" le long de la frontière ivoiro-libérienne.

La Côte d'Ivoire partage plus de cinq cents kilomètres de frontière avec le Libéria


bb/kam
Commentaires


Comment