Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Une délégation de l’union des femmes du PDCI-RDA en mission d’information à Sinfra

Publié le lundi 30 juillet 2018  |  AIP
Une
© AIP par DR
Une délégation de l`union des femmes du PDCI-RDA en mission d’information à Sinfra
Une délégation de l`Union de femmes du parti démocratique de Côte d`Ivoire (UFPDCI) s`est rendue à Sinfra (Centre-ouest, région de la Marahoué) pour entretenir et informer les femmes de la base sur l`actualité politique relative au parti démocratique de Côte d`Ivoire (PDCI-RDA).


Sinfra - Une délégation de l'Union de femmes du parti démocratique de Côte d'Ivoire (UFPDCI) s'est rendue à Sinfra (Centre-ouest, région de la Marahoué) pour entretenir et informer les femmes de la base sur l'actualité politique relative au parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA).

La rencontre a eu lieu, samedi, à la permanence du parti située au quartier Résidentiel, en présence du permanent local du parti représentant le délégué communal, Bri Sibahi.

La présidente de la délégation communale de Cocody, Rabet Prisca, chef de délégation, a expliqué aux femmes responsables des instances locales du parti la situation qui prévaut au sommet de l'État et la position du PDCI-RDA face à la naissance su mouvement "Sur les traces d'Houphouët-Boigny" et la création du parti unifié dénommé Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Selon elle, il y a une campagne de désinformation et de mal-information en cour contre le PDCI et son président de la part des médias contrôlés par le pouvoir d'une part et les fondateurs du mouvement "sur les traces d'Houphouët-Boigny" d'autre part à propos de l'actualité politique.

"C'est pourquoi elles, femmes du parti ont décidé, sur l'initiative de Mme Sita Coulibaly, secrétaire générale de L'Union des femmes du parti (UFPDCI) de faire des tournées dans les bases pour donner les bonnes informations sur le parti et la vision de son président", a-t-elle justifié.

A propos du mouvement au sein du parti, elle a dit que ses initiateurs sont des personnes qui ont décidé d'aller contre la décision du président et qui continuent d'utiliser les symboles du PDCI pour tromper des militants. Elle leur a dit que le "parti n'est pas bradé, ni vendu" et qu'il faut faire confiance au président Bédié.

Les femmes ont été appelées à se mobiliser massivement pour participer à la cérémonie d'hommage au président Konan Bédié qui aura lieu au stade Biaka Boda de Gagnoa, le 18 août.

(AIP)

gnj/kkf/fmo
Commentaires


Comment