Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Une section de l’ANAVICI installée à Dimbokro

Publié le vendredi 24 aout 2018  |  AIP
Une
© AIP par DR
Une section de l`ANAVICI installée à Dimbokro
Le président du conseil d`administration (PCA) de l`Association nationale des avicultures de Côte d`Ivoire (ANAVICI), Sindou Fofana a procédé à l`installation de la 36ème section de la structure en charge de la défense des exploitants individuels.


Dimbokro - Le président du conseil d'administration (PCA) de l'Association nationale des avicultures de Côte d'Ivoire (ANAVICI), Sindou Fofana a procédé à l'installation de la 36ème section de la structure en charge de la défense des exploitants individuels.

A cette occasion, il a relevé la nécessité d’un travail collectif pour une réduction du coût des intrants et une compétitivité sur le marché, lors d'une cérémonie présidée par le directeur régional des ressources animales et halieutiques, Dr Amoa Mathieu, représentant la tutelle à Dimbokro.

Selon Sindou Fofana, l’installation de la section de l’ANAVICI de Dimbokro qui compte d’une cinquantaine de membres, répond à un souci d’organisation des acteurs de la filière avicole dans la capitale régionale du N’zi.

Il a indiqué que compte tenu du fait que la plupart de ceux qui pratiquent ce métier d’aviculteurs ne sont pas allés dans des écoles d'élevage, l’ANAVICI va assurer la formation de ses membres et leur apporter les informations nécessaires surtout les décisions gouvernementales de régulation de la filière.

« Nous venons également pour mettre en place la société coopérative en vue de la promotion et le développement de la Filière», a ajouté M. Fofana après avoir investi le président de la section, Atta Kouamé. Il a invité les populations notamment les jeunes à ne pas avoir peur d’embrasser ce “métier noble qui nourrit bien son homme”.

L’ANAVICI revendique à ce jour de plus 1500 membres répartis dans 36 grandes localités à travers la Côte d'Ivoire.



(AIP)
ik/cmas
Commentaires


Comment