Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Le conseil municipal offre un apatam pour matérialiser le point de départ de la ville de Séguéla

Publié le vendredi 7 septembre 2018  |  AIP
Le
© AIP par DR
Le conseil municipal offre un apatam pour matérialiser le point de départ de la ville de Séguéla


Séguéla – Le conseil municipal de Séguéla a fait don, jeudi, d’un appatam à la grande famille des Binaté, les propriétaires terriens du chef-lieu de la région du Worodougou, en vue de matérialiser le point de départ de ladite ville, a relevé l’AIP, au cours d’une cérémonie sur le site situé à l’entrée sud, en bordure de l’avenue Alassane Ouattara.

Pour la circonstance, tous les dignitaires de la ville dont ceux des quatre autres grandes familles que sont les Diomandé, les Bakayoko, les Timité et les Soumahoro étaient présents en ce lieu qui abrite toutes les rencontres importantes de la communauté.

« C’est le site de création de Séguéla qu’on appelle ‘’dogo lô bouo’’ (maison mère, ndlr). C’est ici que les Binaté ont reçu tous les autres. C’est un lieu symbolique, mythique. Nous avons pensé à le matérialiser pour que les générations à venir puissent savoir d’où Séguéla est parti », a déclaré le maire Diomandé Lassina, accompagné de quelques membres de la municipalité, à l’issue d’une sobre cérémonie avec un fort accent de religiosité où une kyrielle de bénédictions a été faite pour l’élu.

Fondée au XIIIème siècle, la ville de Séguéla est composée de cinq grandes familles aux attributions distinctes, à savoir les Diomandé à qui échoit la chefferie du village, les Bakayoko qui sont les guides religieux, les Soumahoro ainsi que les Timité qui jouent le rôle d’ambassadeurs ou de médiateurs, de par leur passé de guerriers, de marabouts ou de féticheurs, sans omettre les Binaté, rappelle-t-on.

(AIP)

kkp/fmo
Commentaires


Comment