Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Parc national du Banco et Réserve naturelle de Dahliafleur : Des bilans positifs présentés lors de la 2ème Session conjointe des Comités de Gestion Locale

Publié le mercredi 12 septembre 2018  |  Abidjan.net
2ème
© Autre presse par DR
2ème Session conjointe des Comités de Gestion Locale du Parc national du Banco et de la réserve naturelle de Dahliafleur
Bingerville le 11 septembre 2018. La 2ème Session conjointe des Comités de Gestion Locale (CGL) du Parc national du Banco et de la Réserve naturelle de Dahliafleur s’est tenue ce mardi au sein de la Réserve naturelle de Dahliafleur


La 2éme Session conjointe des Comités de Gestion Locale (CGL) du Parc national du Banco et de la Réserve naturelle de Dahliafleur s’est tenue ce mardi 11 septembre 2018 à Bingerville au sein de la Réserve naturelle de Dahliafleur.


L’occasion a été saisie par Vincent TOH Bi Irié, Préfet du Département d’Abidjan pour appeler toutes les parties prenantes (gestionnaires, chefferie traditionnelle, ONG, représentants de collectivités territoriales, associations de jeunes) à mettre tout en œuvre pour la protection des parcs nationaux et réserves naturelles en général et, en particulier, du Parc national du Banco et de la Réserve naturelle de Dahliafleur.


« Vous protégez la vie sur terre. Ces aires protégées sont des socles de vie bien préservés au cœur des villes d’Abidjan et de Bingerville. Ce sont des sanctuaires de conservation, des puits de carbone qui rejettent de l’oxygène si précieux à la vie et regorgent de nappes phréatiques pour l’alimentation en eau potable de nos localités» a-t-il indiqué.


Avant lui, le Colonel Tondossama Adama, Directeur Général de l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR), a adressé de chaleureux remerciements à tous ceux qui ont pris part à la session et situé les enjeux de ce qu’il a décrit comme « un organe consultatif d’un parc national ou d’une réserve naturelle, creuset de gestion participative en vue d’orienter le gestionnaire dans sa prise de décisions».


Les bilans des activités allant du mois de Mai à Aout 2018 présentés par le Lieutenant-Colonel Zrehon Michel et le Commandant Coulibaly Fousséni, respectivement Chef Secteur de la Réserve naturelle de Dahliafleur et du Parc national du Banco, sous la supervision du Lieutenant-Colonel BAKAYOKO Hillihase, Directeur de la Zone Sud de l’OIPR, sont nettement positifs.


Ils retracent les efforts consentis par les agents en termes de surveillance, d’aménagements, de sensibilisation des populations, d’affichage (implantation de panneaux de promotion, de sensibilisation et d’indication), de l’élaboration de documents stratégiques tels que les Plans d’Aménagements et de Gestion (PAG) et les plans de communication.

Atapointe
Commentaires


Comment