Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

L’AIP est un instrument important pour l’Etat et pour la démocratie en Côte d’Ivoire (Ministre de tutelle)

Publié le mercredi 12 septembre 2018  |  AIP
Visite
© Autre presse par DR
Visite du ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré à l`AIP
Mardi 11 septembre 2018. Abidjan. Le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré a eu une visite de contact, au siège de l’Agence ivoirienne de presse (AIP).


Le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré a précisé, mardi, lors d’une visite à l’Agence ivoirienne de presse (AIP) que cette structure est un instrument important pour l’Etat de Côte d’Ivoire et pour la démocratie dans le pays.

«L’AIP a de l’avenir. L’AIP est un instrument important pour l’Etat de Côte d’Ivoire et pour la démocratie dans le pays. Elle donne l’information juste, faite par des professionnels et équitable pour tout le monde pour que les uns et les autres se sentent rassurés », a relevé le ministre, lors d’une visite de prise de contact qu’il entreprenait dans cette structure étatique sous sa tutelle.

Il s’est dit impressionné par l’ensemble des prix obtenus et la qualité de travail de l’ensemble du personnel.

«Glaner autant de lauréats et de satisfaction dans un environnement de travail assez difficile, je l’ai perçu moi-même. Ceci est à féliciter. La transformation doit continuer et aller jusqu’à son terme. C’est mon ambition », a souhaité le ministre Sidi Touré qui est le porte-parole du Gouvernement ivoirien.

Il a demandé à la direction de l’AIP de poursuivre sa mission d’information en déconstruisant l’information appelé les ‘’fake news’’ qui sont des informations délibérément fausses émanant d’un ou plusieurs individus (par le biais de médias non institutionnels, tels les blogs ou les réseaux sociaux).

«C’est aussi une autre approche de l’information qui s’inscrit dans votre écosystème. Pas seulement l’information pour l’information mais l’information pour la déconstruction de la mauvaise information. C’est aussi une autre approche que vous avez cernée et que vous êtes en train d’adresser. Nous apprécions fortement cette approche », a développé le ministre, promettant son appui pour permettre à l’AIP de jouer pleinement son rôle et d’atteindre ses objectifs.

Avant le ministre, le président du Conseil de gestion, Koné Seydou et la Directrice centrale de l’AIP, Mme Barry Oumou Sana ont fait part de certaines préoccupations au ministre notamment la question des sièges d’Abidjan et de Bouaké, l’octroi d’indemnité spéciale au personnel technique à cause de la spécificité de l’emploi, l’érection de la Direction centrale en une direction générale, le budget qui s’amenuise d’année en année.

Créé le 2 juin 1961, l’AIP a pour mission la collecte, le traitement et la distribution de l’information aux organes de presse et autres usagers contre paiement.

(AIP)

bsp/fmo
Commentaires


Comment