Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

L’usine de la SOLIBRA à Bouaflé suspend ses activités de production

Publié le jeudi 20 septembre 2018  |  AIP


L’usine de limonaderies et de brasseries d’Afrique (SOLIBRA) à Bouaflé, touchée par les inondations causées la crue du fleuve Bandama, a suspendu ses activités de production.

« L’usine a suspendu ses activités de production pour répondre à une contrainte qui s’impose à nous. C’est la montée des eaux du fleuve Bandama », a confié, jeudi, à la presse, le directeur de cette usine, Zalo Camille, soulignant que la vente et la livraison des produits se poursuivent.

Il a relevé les parties de l’usine qui sont atteintes en ce moment par l’eau qui monte chaque jour d’un cran. Il s’agit du bâtiment administratif, du terrain de sport, du parking et du point de captage d’eau servant à alimenter l’usine qui est inaccessible.

« Le point de captage d’eau qui se trouve à l’arrière de l’usine n’est pas accessible mais le moteur continue de fonctionner et c’est la même qualité d’eau que nous recevons », a rassuré M. Zalo, qui a souligné qu’en raison de la situation, les membres de la direction ont déménagé dans les locaux du laboratoire d’automatisme, de régulation et d’électricité.

Des établissements scolaires, à savoir le collège la Concorde et l’école primaire publique du quartier SOLIBRA sont touchés également par l’inondation, note-t-on.

Le nombre de personnes affectées à Bouaflé par les inondations causées par la crue du fleuve Bandama est passé de 771 à 1115 de mercredi à jeudi. Elles sont plus de 2000 à Zuénoula, ville voisine à Bouaflé confrontée à la même situation.
(AIP)
Commentaires


Comment