Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le ministre Adama Koné offre des vivres et non vivres aux sinistrés des inondations dans la Marahoué

Publié le mercredi 26 septembre 2018  |  AIP
Amélioration
© Abidjan.net par Cyprien Kouassi
Amélioration de la qualité de service public : le Trésor public ivoirien primé
Lundi 17 septembre 2018.Abidjan-Plateau, le ministre de l`Économie et des finances, Adama Koné a procédé à la remise du Prix de l’Innovation et de l’Amélioration de la Qualité de Service Public au Trésor Public qui était représenté par son directeur général, Jacques Assahoré. Photo : Adama Koné, ministre de l`Économie et des finances


Bouaflé - Le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, a offert, mardi, des vivres et non vivres aux personnes sinistrées par les inondations du fleuve Bandama à Zuénoula et Bouaflé.

« Le ministre nous a demandé de venir le représenter pour exprimer toute sa compassion à ses frères et sœurs de Bouaflé et de Zuénoula en leur apportant ce qui est nécessaire d’avoir très rapidement en pareille circonstance », a indiqué son émissaire, le directeur des ressources humaines au ministère de l’Economie et des Finances, Bamba Lancina, qui a félicité le préfet de région et les services techniques pour la bonne gestion de la situation.

Ce don en vivre et non vivre, d’un coût de 4 millions francs CFA, est composé de 250 sacs de riz de 25kg, de 50 cartons d’huile, 60 cartons d’eau minérale, 70 cartons de savon, 40 cartons d’eau de javel et de six balles de natte.

En-outre, il a remis aux sinistrés une enveloppe d’un million francs CFA.

Le maire de Bouaflé, Dr Lehié Bi Lucien, a au nom des victimes des inondations, exprimé sa gratitude au donateur, souhaitant que Dieu le récompense au centuple pour cette action de haute portée sociale.

Le gouvernement a apporté, lundi, un appui financier de 10 millions francs CFA aux sinistrés des inondations du fleuve Bandama, sorti de son lit, le 13 septembre à Zuénoula et le 18 du même mois à Bouaflé, rappelle-t-on.

ns/tm
Commentaires


Comment