Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Municipales 2018 : Le maire de Tanda séquestré puis relâché à Koun-Fao

Publié le mardi 16 octobre 2018  |  AIP


Le candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), vainqueur du scrutin des municipales 2018, Koné Amadou, alors qu'il se rendait à Abidjan, a été séquestré mardi, par des manifestants du candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Serge Vremen, qui avaient érigé des barrages aux entrées et sorties de la ville de Koun-Fao.

« Nous étions en partance pour Abidjan quand nous avions été pris à parti par des manifestants surchauffés. Mais grâce à l'intervention des autorités locales, tout est rentré dans l'ordre », a-t-il déclaré, lors d'un entretien avec l'AIP de retour à Tanda.

Selon lui, il est vrai qu'on peut protester après les élections, mais, « il est de bon ton que cela se fasse dans le cadre du droit, en faisant confiance aux juridictions compétences pour faire valoir ses droits ».

Il a en outre demandé à ses partisans de ne pas répondre à cette agression et a appelé à la réconciliation entre fils et filles de Tanda.

Les partisans de Vremen Serge Yvon, candidat PDCI, contestent la victoire de son adversaire, Kobenan Kouassi Adjoumani, ministre des Ressources animales et halieutiques, candidat RHDP.

(AIP)

si/aaa/fmo
Commentaires


Comment