Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Régionales 2018: Le PDCI va déposer un recours en annulation contre les résultats du scrutin dans la région de l’Indénié-Djuablin

Publié le mardi 16 octobre 2018  |  AIP
12
© Abidjan.net par Atapointe
12 ème congrès du PDCI: dépôt des dossiers des candidats à la Présidence du parti
Samedi 5 Octobre 2013. Palais des sports de Treichville. A quelques des heures des élections du président du PDCI, les candidats déposent leur dossier Photo: Edjampan Amoikon Tiémélé


Abengourou- Le vice-président du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Boa Thiémélé Amoikon Edjampan, a annoncé mardi à Abengourou, lors d’un point de presse, que le candidat de son parti, Adou N’gouan Bernard, va déposer dans un bref délai un recours en annulation contre les résultats des élections régionales dans la région de l’Indénié-Djuablin où ont été constatées « des irrégularités flagrantes ».

« Les élections régionales ont été truffées d’irrégularités flagrantes aussi bien dans l’organisation que dans les résultats. Nous avons en notre possessions des preuves irréfutables, notamment, des PV qui sont signés mais qui ne comportent aucun résultat ou des PV dans lesquels le nombre de voix obtenues par les candidats est supérieur au nombre des votants », a-t-il dénoncé.

M. Edjampan, qui a dénoncé le caractère anti-démocratique de ces élections régionales du 13 octobre 2018 dans la région de l’Indénié-Djuablin, a fait savoir qu’ils vont saisir la juridiction compétente à l’effet d’annuler les résultats qui en sont issus. « Ces résultats proclamés par la CEI ne valent rien. Nous allons saisir la justice pour qu’elle se prononce. Notre dossier est déjà prêt », a indiqué le vice-président du PDCI.

Il a, par ailleurs, appelé les jeunes partisans du candidat Adou N’gouan Bernard, qui sont sur le pied de guerre depuis la proclamation des résultats, à rester sages et à ne pas s’adonner à des actes de violence susceptibles de troubler l’ordre public et de mettre à mal la paix et la cohésion sociale dans la région de l’Indénié-Djuablin.

« Chers jeunes, sachez que rien n’est encore perdu. Restez donc tranquille et menez aucune action subversive qui pourrait troubler la quiétude des populations », a-t-il lancé à leur endroit.


rkk
Commentaires


Comment