Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La communauté éducative de Soubré renforce sa lutte contre les grossesses en milieu scolaire

Publié le dimanche 11 novembre 2018  |  AIP


Soubré- La communauté éducative de la région de la Nawa renforce sa lutte contre les grossesses en milieu scolaire par le biais d’une campagne de remobilisation des acteurs clés initiée, vendredi, à Soubré.

Le chef du service de la mutualité et des œuvres sociales en milieu scolaire (SMOSS) de la direction régionale du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle de soubré, Ipoh Maroh, a invité l’ensemble de la communauté éducative à s’engager résolument dans l’éducation sexuelle des élèves pour mettre fin aux grossesses en milieu scolaire.

Il a révélé, à l’occasion, avoir enregistré 156 cas de grossesses la région de la Nawa pour l’année scolaire 2017/2018 dont deux au primaire et 154 au secondaire, contre 18 et 202 l’année scolaire 2016/2017, respectivement au primaire et au secondaire.

De l’année scolaire 20112/2013 à l’année scolaire 2017/2018, ce sont 297 et 944 cas de grossesse qui ont été enregistré respectivement au primaire et au secondaire, soit un total de 1241 cas de grossesses.

« Mais ces chiffres sont souvent en deçà de la réalité, car ce n’est pas toujours que nous sommes saisis automatiquement. Les filles qui n’ont pas de scolarité à sauver ne se présentent pas à nous. C’est pourquoi nous saluons cette remobilisation par notre direction », a fait savoir le chef du service de la mutualité et des œuvres sociales en milieu scolaire (SMOSS) de la direction régionale du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle de soubré.

Le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle avait lancé, en 2014, la campagne « zéro grossesse en milieu scolaire ». Face à la récurrence des cas de grossesses signalés en milieu scolaire, une campagne de remobilisation des acteurs vient d’être lancée.


km/ask
Commentaires


Comment