Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Des planteurs de palmiers à huile confrontés à des difficultés économiques à Tabou

Publié le lundi 19 novembre 2018  |  AIP


Tabou- Les planteurs de palmiers à huile du département de Tabou sont confrontés à des difficultés économiques dues à la chute du prix de la tonne de graines qui est passé de 43000 F CFA à 33000 F CFA, il y a quelques mois, a indiqué samedi le directeur exécutif de la coopérative des planteurs de palmiers à huile de Nero-blidouba (COOPABLI ), Dominique Koffi Koffi.

"Cette chute brutale du prix de la tonne de graines a surpris les planteurs dont la plupart tirent actuellement le diable par la queue, parce que n'ayant plus les moyens pour scolariser leurs enfants ou même pour entretenir leurs plantations", a déploré M. Koffi.

Selon lui, cette baisse du pouvoir d'achat des producteurs les plonge dans une pauvreté extrême ayant pour conséquences la mise en garantie ou l'abandon de plusieurs plantations par leurs propriétaires.

Le directeur exécutif de la COOPABLI a lancé un appel à l'endroit de l'autorité de régulation de la filière palmier à huile afin qu’elle « joue pleinement son rôle "pour protéger les intérêts des planteurs.

La culture du palmier à huile est l'une des principales activités des populations de Tabou. Le département compte plusieurs coopératives agricoles dans la filière, et quatre unités agro-industrielles de la société PALMCI y sont installées, relève-t-on.


bb/tad/ask
Commentaires


Comment