Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La réforme de l’affectation des élèves en sixième expliquée à la communauté éducative de Touba

Publié le samedi 24 novembre 2018  |  AIP


Touba - L’affectation en ligne des élèves en classe de sixième effectuée par les parents a connu un franc succès dans sa phase pilote et est en passe d’être généralisée par le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle.

Dans cette perspective, une mission conduite par la sous directrice de la l’orientation, Mme Ehilé Viviane, a organisé, jeudi, à Touba, une séance d’information et de sensibilisation de l’ensemble de la communauté éducative.

Justifiant la réforme en cours, elle a fait savoir qu’elle vise à « mettre les parents au cœur de l’orientation de leurs enfants » et à faire en sorte que la rentrée scolaire se fasse à la date indiquée pour que le quantum horaire exigé pour une formation de qualité soit respecté.

Elle a ensuite expliqué le mode opératoire que doit suivre le parent pour réussir l’affectation en ligne et invité les gestionnaires des écoles primaires à faire remonter des données fiables relatives à l’identité des candidats.

Aussi, a-t-elle instruit le directeur régional à mettre en place un comité de veille pour sensibiliser tous les parents d’élèves jusque dans les hameaux les plus reculés de la région du Bafing.

Le second volet de l’intervention de Mme Ehilé Viviane a porté sur l’exhortation des chefs d’établissements à l’utilisation du logiciel de suivi des élèves, élaboré par la Direction de l’orientation et des Bourses (DOB) dans le but de réduire au mieux, le taux de déperdition et du décrochage scolaire enregistré en Côte d’Ivoire.

Auparavant le directeur régional de l’éducation nationale de Touba, Issouf Doumbouya, avait indiqué que la réforme arrive à point nommé car elle permet de responsabiliser le parent d’élève dans l’orientation de son enfant. « Une orientation inappropriée peut être pour l’enfant un motif d’échec », avait-il prévenu.

dm/aaa/ask
Commentaires


Comment