Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La collaboration des populations sollicitée pour enrayer les braquages à répétition à Soubré

Publié le jeudi 29 novembre 2018  |  AIP


Soubré. Le préfet de la région de la Nawa, Koné Messemba, appelle la population à collaborer avec les forces de l’ordre, afin de mettre hors d’état de nuire les bandits qui sévissent dans cette région surtout lors des campagnes agricoles café-cacao.

« La police et la gendarmerie ne valent que par l’information. Les forces de l’ordre ne sont pas des magiciens ou des sorciers. Il faut les aider en collaborant franchement, et vous aurez d’excellents résultats », a indiqué, mardi, M. Messemba lors d’une rencontre d’échange sur la situation sécuritaire à Soubré.

Pour le préfet, les campagnes café-cacao sont toujours marquées par des braquages avec perte de fortes sommes d’argent et en vies humaines, soutenant que « c’est pratiquement toutes les semaines qu’on nous signale des braquages avec des montants importants 30, 40, 60 voire 100 ou 175 millions de FCFA. Nous pensons que trop c’est trop. Il faut que ça prenne fin ».

La persistance des braquages, a-t-il avancé, est essentiellement due au manque de collaboration des populations. A l’entendre, les braquages sont devenus tellement fréquents et spectaculaires que les gens commencent à se poser des questions.

« Aujourd’hui on n’écarte plus parfois la thèse d’auto-braquage, car malgré la disponibilité des forces de l’ordre à vous aider à sécuriser le déplacement de vos fonds, vous continuez les transactions sans les associer », a ajouté le préfet.

Des bandits circulant à moto avaient braqué, courant octobre, un chef de village, emportant 30 millions fcfa. Cette somme devait servir à indemniser les populations dans le cadre de la construction du barrage hydroélectrique de Soubré.

km/ask
Commentaires


Comment