Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Amoikon Kouakou Banga installé à la tête de la commune d’Abengourou pour un nouveau mandat de cinq ans

Publié le vendredi 14 decembre 2018  |  AIP


Abengourou Le maire de la commune d’Abengourou, Amoikon Kouakou Banga, vainqueur des municipales du 13 octobre 2018, a été officiellement installé dans ses fonctions jeudi pour un nouveau mandat de cinq ans à l’issue d’un vote des conseillers municipaux.

M. Banga, qui n’a pas caché sa joie de conduire à nouveau les destinées de la ville d’Abengourou, a exprimé sa gratitude et sa reconnaissance aux populations pour la confiance placée en lui. Il s’est engagé à poursuivre l’œuvre de construction de cette « belle cité de la paix » qu’il a entamé depuis cinq ans.

« Je suis à nouveau au service des populations pour leur rendre le service qu’il faut », s’est-il engagé, appelant les conseillers municipaux à la « cohésion » et à la « solidarité » afin de relever les nombreux défis qui les attendent et satisfaire ainsi les attentes des populations.

Au moment où il entame son second mandat, le maire Amoikon Kouakou Banga s’est engagé à poursuivre la politique de production de classes dans le primaire pour accroître l’offre scolaire dans sa commune et mettre fin au système de la double vacation. Il entend également œuvrer pour l’amélioration du cadre de vie des populations par « une politique intelligente » de collecte des ordures ménagères.

Il a également annoncé le démarrage très bientôt de deux projets majeurs pour sa commune. Il s’agit, notamment, de la reconstruction du marché central parti en fumé en 2017. « La convention de prêt avec la BNI a été déjà signée et le début des travaux de construction est prévu pour la fin du premier trimestre 2019 », a-t-il indiqué.

L’autre projet important pour la ville d’Abengourou concerne, notamment, la création d’une unité de traitement des boues de vidange. « Ce projet, obtenu auprès de l’office national de l’assainissement et du drainage (ONAD), participe de l’assainissement de notre cité », a fait savoir M. Banga, qui en appelle au soutien financier de l’Etat pour la réalisation de tous ces projets.


rkk
Commentaires


Comment