Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Des journées africaines de l’écologie et des changements climatiques s’ouvrent en mars à Abidjan

Publié le samedi 12 janvier 2019  |  AIP
Environnement
© Abidjan.net par PR
Environnement : lancement de la deuxième édition des journées africaines de l’écologie et des changement climatiques
Abidjan le 11 décembre 2019. La deuxième édition des journées africaines de l’écologie et des changements climatiques, prévue se tenir à Abidjan du 18 au 22 mars 2019 sur le thème sur le thème des transitions écologiques et énergétiques en Afrique ont été officiellement lancée ce vendredi.


Abidjan- La seconde édition des journées africaines de l’écologie et des changements climatiques (JFAC) va se tenir, du 18 au 22 mars, à Abidjan, a annoncé le ministre de l’Environnement et du Développement, Pr Joseph Séka Séka, lors de la cérémonie de lancement de ces journées, en présence de sa collègue du Plan et du Développement, Kaba Nialé.

Séka a expliqué que ces journées s’inscrivent dans le cadre de la nouvelle politique du développement durable axée sur la transition écologique avec l’élimination de la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde, l’élimination de la faim tout en assurant la sécurité alimentaire, l’amélioration de la nutrition et la promotion d’une agriculture durable prenant en compte la lutte contre les changements climatiques et leurs effets.

Il a salué le réseau des experts africains pour l’écologie et les changements climatiques (REFACC), pour cette brillante initiative africaine, qui selon lui, « va apporter un peu d’oxygène à la lutte contre le changement climatique en Afrique ».

« En liaison avec les collectivités territoriales, mon département ministériel va multiplier ce genre d’actions afin de dynamiser et d’opérationnaliser l’Accord de Paris dans nos régions et territoires africains pour le bien-être de nos populations », a promis Joseph Séka Séka.

Pour lui, ces Journées offrent à l’ensemble des acteurs de l’écologie africaine et au grand public une excellente plateforme africaine de rencontres et de partages d’expériences en vue d’une prise de conscience et de l’accroissement des actions citoyennes de vulgarisation des bonnes pratiques et technologie écologiques.

La ministre du Plan et du Développement, Kaba Nialé, a, pour sa part, estimé que le développement durable de la Côte d‘Ivoire ne peut se faire sans tenir compte des facteurs écologiques. « Nous nous engageons à contribuer à la sauvegarde de l’environnement pour les générations présentes et futures », a-t-elle assuré.

Les JFAC se tiennent cette année sur le thème, « Transition énergétique et écologique en Afrique ». Environ 6000 participants sont attendus sur les quatre jours de ces journées qui seront meublées par des conférences/panels, des ateliers, des stands d’expositions et des Awards de l’écologie africaine.


gak/fmo
Commentaires


Comment