Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Une sensibilisation sur la scolarisation obligatoire à Sibirikaha

Publié le vendredi 25 janvier 2019  |  AIP


Niakara- Le chef de circonscription pédagogique de Niakara, Claude Akpess Gnagne, en mission jeudi à Sibirikaha (environ 50 km de Niakara), a appelé les habitants à adhérer à la politique de scolarisation obligatoire du gouvernement en vue d'infléchir le taux d'analphabétisme encore trop élevé dans ce village.

"Cette campagne vise à réduire le taux d'analphabétisme dans cette zone à forte présence d'enfants et de jeunes ne sachant ni lire ni écrire", a expliqué l'inspecteur de l'enseignement préscolaire et primaire de Niakara.

M. Gnagne s'exprimait lors d'une mission de sensibilisation des populations sur le thème "L'instruction de l'enfant à l'école et la nécessité de l'y maintenir", une initiative axée sur l'obligation de la scolarisation des enfants jusqu'à l'âge de 16 ans.

Pour lui, cette importante politique du gouvernement consacre de fait le caractère inclusif de l'école en Côte d'Ivoire en général et particulièrement, dans la circonscription pédagogique de Niakara.

Se réjouissant de cette proximité de l'IEPP de Niakara avec les populations de Sibirikaha, une première dans l'histoire de ce hameau reculé et difficile d'accès, le chef, Georges Coulibaly, a félicité et encouragé Claude Akpess Gnagne pour son soutien aux efforts du Centre d'éducation communautaire (CEC), l'unique école de Sibirikaha du village.

jbm/kg/cmas
Commentaires


Comment