Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Faits Divers
Article
Faits Divers

Des enseignants délogent leurs collègues à coups de sifflet

Publié le lundi 28 janvier 2019  |  AIP


Gagnoa, Munis de sifflet, des groupes d’enseignants ont délogé lundi matin dès 07H30, leurs collègues des salles de classe, interrompant ainsi les cours dans tous les établissements secondaires publics de Gagnoa.

"C’est principalement l’œuvre des enseignants anciennement contractuels et insérés récemment", a expliqué l’administration du lycée moderne 1 de Gagnoa, regrettant que plusieurs enseignants qui avaient programmé des devoirs n’ont pu les faire.

L’arrêt des cours ce lundi, est l’œuvre d’une coalition de syndicats, qui réclament un reliquat de 500 000 FCFA pour les anciens contractuels ainsi qu’une augmentation des indemnités de logements.

En représailles, les élèves du public, ont à coup sifflet et de pierre, contraint tous les établissements privés à fermer les portes et libérer leurs élèves, afin d’éviter "des complications", fait observer un éducateur du collège privé Christ-Roi.

Le gouvernement ivoirien déplore le non-respect de la trêve sociale de cinq ans, par des syndicats d’enseignants, convenue entre les deux parties. La trêve était la contrepartie aux mesures gouvernementales arrêtées et mise en pratique, notamment, l’amélioration des conditions de vie des enseignants, dont le déblocage des salaires et le paiement des arriérés.

Cela fait bientôt sept semaines que les cours sont arrêtés et/ou totalement perturbés à Gagnoa, depuis le 11 décembre, date de départ anticipé des congés de la Noël, par les élèves, relève l’administration scolaire.

(AIP)

dd/ask
Commentaires


Comment