Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Les acteurs de l’interprofession piscicole réfléchissent sur la pérennisation de la filière

Publié le jeudi 31 janvier 2019  |  AIP


Gagnoa- Une quarantaine d’acteurs de l’interprofession piscicole venus des régions de la Nawa, de la Marahoué, du Haut-Sassandra et du Goh, ont échangé jeudi en atelier à Gagnoa, sur les propositions et démarches à entreprendre pour développer la filière et assurer sa pérennisation en Côte d’Ivoire.

Les travaux ont permis d’exposer les avancées enregistrées dans le développement de la filière piscicole dans le Centre-ouest et le Sud-ouest de la Côte d’Ivoire, d’identifier les principaux freins à sa bonne organisation, et recommander les actions à mener pour contribuer à un meilleur développement de cette filière.

L’objectif est de rendre les groupements d’acteurs piscicoles « autonomes », a insisté Gnamien Timothé, chef de projet appui à la filière et à la profession piscicole. Il a expliqué que le projet a été mis en œuvre par APDRA pisciculture paysanne. « Les problèmes majeurs, c’est identifier les actions à mener, afin que l’activité soit pérenne », a-t-il dit.

Entre autres, les aménagistes (qui conçoivent et proposent des aménagements adaptés), les fournisseurs d’intrants, les commerçantes de poissons et/ou revendeuses, monteurs de filets, producteurs piscicoles, constructeurs d’étangs (tâcheron) sont les acteurs de la filière représentés à l’atelier de Gagnoa.


dd/ask
Commentaires


Comment