Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le maire de Dimbokro et le président du conseil régional du N’zi investis

Publié le lundi 4 fevrier 2019  |  AIP


Dimbokro- Le maire de Dimbokro Bilé Diéméléou Amon Gabriel et le président du conseil régional l du N’zi, Koffi N’guessan dit Lataille ont été officiellement investis lors d’une cérémonie, présidée par le représentant de la chambre des rois et chefs traditionnels, Nanan Behingbè, et en présence du préfet par intérim Soro Sana.

La cérémonie traditionnelle d’intronisation a été l’occasion pour Nanan Behingbé de confier les élus aux mânes des ancêtres avant de les faire asseoir ensemble sur des chaises royales. Il leur a prodigué des conseils, les invitant au travail dans la sagesse en vue de développer la région.« Soyez ces rois qui construisent dans la forêt en chassant les animaux féroces », leur a-t-il recommandé. A sa suite le préfet, Soro Sana relevant la mission des élus locaux, a appelé à aider les populations à les aider dans leur tâche, soulignant que le de développement n’est pas ethnique, religieux, politique et n’a pas de couleur.

Rassurant sur leur volonté d’apporter le développement au cours de leur mandature, le maire Bilé Diéméléou a appelé à l’union et à l’entente les filles et fils de Dimbokro et du N’zi. « Des investisseurs frapperont à nos portes pour nous aider à créer dans notre région mais cela ne sera possible que dans l’union », a-t-il affirmé, invitant les populations à leur faire confiance.

Pour sa part Koffi N’guessan Lataille a affirmé que cette manifestation conjointe atteste de leur détermination à unir tous les enfants de Dimbokro, Kouassikouassikro et de Bocanda autour de l’idéal commun, apporter le bien-être social aux populations du N’zi.

Bilé Diéméléou Amon Gabriel rempile pour un second mandat à la tête de la mairie de Dimbokro, quant Koffi N’guesan dit Lataille succède à N’Guessan Koffi Bernard à la présidence du conseil régional à la suite des élections locales couplées du 13 octobre dernier.

ik/ask
Commentaires


Comment