Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La fourniture d’eau potable interrompue depuis une semaine à Tabou

Publié le mardi 5 fevrier 2019  |  AIP


Tabou - Les populations de la ville de Tabou privées d'eau courante depuis une semaine vivent un véritable calvaire parce que obligées de consommer l'eau des puits ou de se ruer sur les rares forages de la localité, a constaté sur place, l'AIP.

Depuis l'endommagement du conduit de la station de traitement d'eau de la ville par un gros camion dans la nuit du 28 au 29 janvier, la ville est sans eau, rappelle-t-on.

"Nous sommes fatiguées de puiser l'eau chaque jour dans les puits ou à la pompe de l'hôpital général où un forage est installé. Cela est vraiment fatiguant et nous souhaitons que l'eau courante soit rétablie le plus tôt possible" s'est indignée, Antoinette Tahibé, une ménagère qui a lancé un "SOS" aux autorités compétentes.

"Partout où on va chercher de l'eau, Il faut faire le rang parce qu'il y a du monde. C'est vraiment difficile. Il faut que les autorités agissent", a-t-elle lancé.

Des techniciens de la société de distribution d'eau de Côte d'Ivoire (SODECI), mobilisés depuis plusieurs jours, n'ont pas encore fini les réparations du conduit d'eau endommagé, explique-t-on.

Dans la nuit du lundi 28 janvier, un camion de transport de marchandises, en provenance de San-Pedro pour le village frontalier, Prollo, a plongé dans le fleuve "Tabou" après avoir cassé le pont "Yaka" et une partie du conduit de la station de traitement d'eau rattachée à ce pont, rappelle-t-on.


bb/kkf/fmo
Commentaires


Comment