Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

La campagne 2019 de commercialisation de la noix de cajou lancée

Publié le mercredi 20 fevrier 2019  |  AIP
Conférence
© Autre presse par DR/Conseil Coton Anacarde
Conférence de presse de la Direction du Conseil Coton-Anacarde relative à l`ouverture de la campagne 2019 de commercialisation de la noix de cajou
Le conseil du Coton-Anacarde a annoncé ce mercredi 20 février 2019, l’ouverture officielle de la campagne 2019 de commercialisation de la noix de cajou.


Abidjan- Le président du conseil d'administration du Conseil du Coton et de l'Anacarde, Mamadou Bamba, a procédé mercredi, à Abidjan, au lancement de la campagne 2019 de la commercialisation de la noix de cajou, en souhaitant une excellente campagne à l'ensemble des acteurs.

M. Bamba a indiqué que " le prix bord champ plancher a été fixé à 375 F CFA/Kg de noix de cajou bien séchées, bien triées, exemptes de matières étrangères et à 400 F CFA/Kg pour le magasin intérieur ainsi qu'à 469 F CFA/Kg", précisant que " le prix bord champ est un prix plancher minimum en dessous duquel aucune transaction commerciale n'est autorisée".

"La campagne 2019 doit permettre de tirer les leçons de la dernière campagne, afin de consolider les acquis de la réforme, en mettant davantage l'accent sur l'amélioration de la qualité marchande et le renforcement des mesures incitatives pour l'augmentation du taux de transformation locale", a déclaré Mamadou Bamba.

Il a expliqué que " la campagne 2018 de commercialisation de la noix de cajou s'est déroulée dans une conjoncture internationale défavorable marquée par des difficultés de commercialisation, une baisse généralisée des prix bord champ et un rallongement des périodes de commercialisation dans l'ensemble des pays de la sous région".

Rappelant que la campagne passée de commercialisation de la noix de cajou a été la cinquième année de la mise en œuvre de la réforme de la filière anacarde adoptée par le Gouvernement ivoirien dans le but d'améliorer durablement le revenu du producteur à travers un prix bord champ rémunérateur, le directeur général du Conseil du Coton et de l'Anacarde, Dr Adama Coulibaly a invité l ensemble des acteurs de la filière au respect scrupuleux des dispositions pratiques de la campagne 2019.

Pour l'année 2018, la Côte d'Ivoire a produit environ 800 000 T de noix brutes, et occupe le premier rang mondial de producteur de noix de cajou depuis 2016, a t on appris.


tg/ask
Commentaires


Comment