Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

L’impact socio-économique de Pro-jeunes évalué à Nanvogo

Publié le mardi 26 fevrier 2019  |  AIP


Ferkessédougou-L'impact socioéconomique du projet "Pro-jeunes agriculture" en zone rurale a été évalué à Nanievogo, 18km, lundi, lors d'une journée dite de partage d'expériences des associations bénéficiaires, organisée par International Rescue Committee (IRC), a constaté l'AIP.

Ce sont plusieurs témoignages de leaders communautaires, de groupements de jeunes et de femmes bénéficiaires du projet Pro-jeunes qui ont été enregistrés lors de cette journée de partages d’expériences organisée par l'IRC (International Rescue Committee.

"Dans la localité de Nanievogo, la composante Pro-Jeunes Agriculture a facilité la création de groupes de jeunes producteurs de coton, et des Associations villageoises d'épargne et de crédit (AVEC), le mois de février marque la fin de la campagne agricole pour les groupes producteurs de coton avec sa commercialisation, d'une part, et d'autre part, la fin du premier cycle pour les "AVEC," ponctuée par les réunions de partages", a justifié, le chef de bureau IRC de Korhogo, Djambilé Kassoum.

Selon les bénéficiaires de ce projet structurant, des retombées significatives ont été enregistrées pour cette première expérience. Les conditions de vie de nos membres se sont améliorées, car aujourd'hui, plusieurs sont ces femmes qui aident leurs époux à subvenir aux besoins de la famille", a assuré dame Ouattara Fierlaha Béatrice de l'association Gnompinin.

Membre de l'AVEC de Nanievogo, Marcelline témoigne avoir payé la scolarité des enfants et contribuer aux dépenses du foyer . Elle a d'ailleurs pu constituer une épargne et créer sa propre entreprise.

Le programme de renforcement des opportunités pour les jeunes de Côte d'Ivoire (Pro-jeunes) a démarré en 2017 et est exécuté par l'Ong internationale humanitaire (IRC), avec l'appui de Mastercard Foundation dans plusieurs régions dont le Tchologo. L'objectif est d'accroître l'insertion socio-économique de 10 000 jeunes de 15 à 24 ans avec un quota de 60% de femmes.

ti/bsb/fmo
Commentaires


Comment