Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les populations de l’Indénié-Djuablin sensibilisées sur les facteurs de risque des accidents de la route

Publié le jeudi 28 fevrier 2019  |  AIP


Abengourou- Les populations de la région de l’Indénié-Djuablin, notamment, les acteurs du transport, les autorités politiques et administratives ainsi que les forces de l’ordre et les jeunes, ont pris part mercredi et jeudi à un atelier d’information et de sensibilisation sur les facteurs de risque des accidents de la route.

A travers cet atelier, baptisé « caravane de la sécurité routière », le ministère des transports entendait faire connaitre les facteurs de risque des accidents de la route et réduire considérablement ce phénomène à la base d’importantes pertes en vies humaines en Côte d’Ivoire durant ces dernières décennies. « En Côte d’Ivoire, quatre personnes meurent par accident par heure », révèle-t-on.

Il s’agissait précisément de faire connaitre les textes, notamment en matière de sécurité routière, afin qu’ils soient appliqués, de sensibiliser sur les comportements à risque pouvant occasionner des accidents de la route et d’impulser un changement de comportement par des simulations.

Cet atelier, qui se voulait une véritablement plate forme d’échanges, a permis aux professionnels des transports d’exprimer leurs différentes préoccupations. Celles-ci ont trouvé réponses auprès des experts des structures partenaires du ministère des transports impliqués dans cette opération. Ces partenaires sont, notamment, le CEPICI, la SICTA, l’OSER, Quipux Afrique, la direction générale des douanes et la direction générale des impôts (DGI).

L’expert du CEPICI a entretenu les participants sur les avantages du code des investissements. Celui de la SICTA s’est étendu sur l’importance du contrôle technique des véhicules. Le représentant de Quipux Afrique a, quant à lui, instruit les participants sur le processus de délivrance des titres de transport, notamment, le permis de conduire.

Les experts de la direction générale des douanes et de la DGI se sont, pour leur part, focalisés respectivement sur la procédure de dédouanement des véhicules et le régime fiscal du secteur du transport.

rkk
Commentaires


Comment