Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le préfet de Dimbokro invite les populations à éviter de se faire complice de l’orpaillage clandestin

Publié le mardi 5 mars 2019  |  AIP


Dimbokro, Le préfet par intérim de Dimbokro, Soro Sana, a appelé, lundi à Dimbokro, les populations à éviter de se faire complices des orpailleurs clandestins, des « terroristes de l’environnement » qui sévissent dans le département, estimant que ce phénomène "grave" doit être combattu par tous.

M. Soro Sana a lancé cet appel lors du salut aux couleurs initié par la direction régionale de la Promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes. Il a indiqué que l’orpaillage qui gangrène la région, bien que difficile à éradiquer, doit demeurer une préoccupation majeure à laquelle il convient de trouver des solutions. IL a relevé les conséquences néfastes de ce phénomène notamment l’abandon des salles de classes par les élèves, le grand banditisme, la prostitution et la drogue auxquels s’ajoute la destruction de l’environnement.

Il a affirmer s'atteler depuis sa prise de fonction à raviver les différents organes de gestion du département notamment le comité de commandement avec les sous-préfets, le conseil de sécurité avec les responsables locaux des forces de sécurité, la conférence des directeurs et chefs de services, la conférence des chefs de villages et leaders communautaires, en vue de mieux cerner les contours de l’orpaillage clandestin dont il déplore l’ampleur, invitant à une réflexion collective pour une gestion efficace.

Le préfet s'est félicité d’une baisse du taux du grand banditisme dans la région en dépit du foisonnement de l’orpaillage clandestin. Cela est à mettre à l’actif des forces de sécurité, invitant chaque habitant à être un acteur de cette lutte pour le maintien de la paix et la concorde qui ont toujours régné dans le département de Dimbokro.

(AIP)

ik/ask
Commentaires


Comment