Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Les sols sablonneux ou graveleux appréciés par les producteurs d’anacarde de Niakara

Publié le mardi 12 mars 2019  |  AIP
Anacarde
© Autre presse par DR
Anacarde : la Côte d`Ivoire vise la transformation de 100% à l`horizon 2020


Niakara-Des producteurs d'anacarde de Niakara (Centre-Nord, région du Hambol) apprécient les sols rocailleux, sableux ou graveleux qui, estiment-ils, sont "très propices à la culture de l'anacarde car très rentables".

"Je ne récolte rien de bon, juste quelques grains ; mon champ d'anacarde se trouve sur un sol argileux. Par conséquent la production n'est pas abondante", a déclaré David Coulibaly, producteur d'anacarde à Sépikaha, dans la sous-préfecture de Niédiékaha.

Comme lui, d'autres agriculteurs de Niakara ont estimé que les terres argileuses "ne permettent pas un bon rendement de l'anacardier".

Des allégations corroborées par une source du service agricole local qui, en outre, a évoqué l'âge des arbres et surtout la corrélation entre la production et la densité des arbres à l'hectare.

Plus le nombre d'anacardiers par hectare est élevé, moins la production l'est, a-t-on appris.


Jbm/kp
Commentaires


Comment