Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La police de Bondoukou instruite sur les documents de commercialisation de la noix de cajou

Publié le mercredi 20 mars 2019  |  AIP


Une cinquantaine d’éléments de la préfecture de police de Bondoukou a été instruite, mardi à Bondoukou (Nord-Est, région du Gontougo), sur les différents documents de commercialisation de la noix de cajou, à l’occasion d’une séance de formation avec l’appui technique de la délégation régionale du Conseil coton et de l'anacarde.

Selon le délégué régional, Bamba Sory, il s’agit former les agents de police au contrôle des fiches de transfert, du carnet d’achat produit ainsi que les possibilités de poursuivre les fraudeurs qui sévissent dans le milieu. L’objectif étant de lutter contre la fuite de l’anacarde vers les pays limitrophes et d’améliorer la gestion de la filière cajou.

M. Bamba a indiqué que les véhicules de transports en commun qui ne sont pas habilités à transporter la noix de cajou seront désormais interdits et l’Arrêté préfectoral interdisant les mouvement des véhicules au delà de 19H sera réactualisé.

Le délégué a regretté la fuite de près de 15 000 T de produits vers les pays limitrophes depuis l'ouverture de la campagne mais s’est félicité de la baisse de ce trafic illicite à près de 90% grâce aux efforts des forces de sécurité et de défense.

Le préfet de police de Bondoukou, Angbonon Bouadou Blaise, a invité ses éléments à être très regardants des documents présentés par les acteurs de la filière et vigilants dans la lutte contre la fraude.

Au total, 50 113 911 T de noix de cajou ont été produites en 2018 dans la région du Gontougo, en baisse par rapport à 2017 aux chiffres de estimés à 120 000 T, révèle un rapport de la délégation régionale du Conseil du coton et de l’anacarde.

(AIP)

zaar/cmas
Commentaires


Comment