Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Ouverture à Dimbokro d’un séminaire de renforcement de capacités des imams des régions du N’zi et Moronou

Publié le dimanche 7 avril 2019  |  AIP


Dimbokro - Un séminaire de renforcement des capacités des imams et leurs adjoints des régions du N’zi et du Moronou a démarré, jeudi, à la grande mosquée du quartier Dioulakro, lors d’une cérémonie placée sous le parrainage du ministre Dr Mabri Toikeusse et la présidence du préfet par intérim du département de Dimbokro, Soro Sana.

Initié par la section locale du Conseil supérieur des imams (COSIM), ce séminaire qui durera quatre jours. Il sera, selon le président du comité d’organisation, El hadj Yaya Tondossama, l’occasion pour les 150 participants, à travers les deux thèmes, « L’imam comme agent de paix et de développement » et « l’imam et la gestion de la communautés en période préélectorale », d’échanger leurs expériences de la gestion des communautés pour une paix durable dans le pays. Il a affirmé que la quête du savoir est une obligation pour chaque musulman notamment les imams.

Relevant la nécessité de la mise à niveau des guides religieux au regard des nombreuses mutations sociales, le préfet Soro Sana a souligné la grande responsabilité des imams dans la consolidation de la paix et la cohésion surtout pour un pays marqué par les stigmates de la récente crise politico-militaire.

Le représentant du parrain, le député de Dimbokro commune, Yao Kouadio séraphin, a renchéri en demandant aux guides religieux de prier pour le chef de l’Etat et son gouvernement afin que notre pays continue sa marche vers le développement dans la paix et dans la cohésion sociale.

Ce séminaire placée sous l’autorité spirituelle du président du COSIM, Cheick Boikary Fofana prend fin dimanche.
(AIP)

ik/fmo
Commentaires


Comment