Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Des Imams créent une Convention islamique des prédicateurs du Woroba

Publié le mardi 9 avril 2019  |  AIP


Touba– Quelque 250 imams venus des régions du Worodougou (Séguéla), Béré (Mankono) et Bafing (Touba), ont mis en place, à Touba, au terme d’un congrès constitutif, la Convention islamique des prédicateurs du Woroba.

"L'idée de la création de cette Convention est née et mûrie à Mankono en 2018. Nous avons mis en place un secrétariat exécutif pour piloter les préparatifs de ce congrès constitutif. Ici à Touba, l'Assemblée Générale doit valider les textes, désigner les membres des organes, et annoncer les grandes lignes du plan d'action annuel de la structure", a expliqué le président du comité d'organisation et initiateur de la création de cette Convention, El Hadj Ibrahim Binaté, lors de la cérémonie d'ouverture, jeudi, à la grande mosquée de Touba.

Le congrès a été sanctionné par un rapport final qui recommande la mise en place d'une plate-forme de collaboration entre les trois régions (Worodougou, Béré et Bafing). Un conseil des sages composé de 30 membres dont 10 par région dirige la Plateforme. Un délai d'un mois lui a été accordé pour choisir un président.

En attendant, la présidence provisoire est assurée par le Béré. " Ce conseil des sages a pour rôle de recadrer et valider les statuts et règlement intérieur, de déterminer le fonctionnement de la plate-forme jusqu'au prochain congrès prévu dans 03 ans." a insisté l'imam Ibrahim Binaté.

Au cours de ce congrès constitutif tenu du 3 au 6 avril, à Touba, prières, bénédictions et prêches ont constitué les actes essentiels. " En plus de ces activités islamiques, sportives, nous avons eu des rencontres d'échanges sur la formation et le fonctionnement de notre Convention", a affirmé le président des prédicateurs du Bafing, l'imam Ousmane Touré, précisant que 15 localités en plus de Touba, ont bénéficié des prêches.

Les membres du conseil des sages sont âgés d'au moins 60 ans. Et le plus jeune des 30 membres actuels, a 70 ans. "Tout le travail se trouve dans les mains du Conseil des sages. Nous comptons sur ces sages pour que la Convention islamique des prédicateurs du Woroba soit une réalité et que ses ambitions se transforment en actes concrets" a précisé l'imam de la grande mosquée de Touba, El Hadj Fadiga Ali.

dm/kkf/fmo
Commentaires


Comment