Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La réparation et réhabilitation de 180 pompes à motricité humaine lancées dans le Bafing

Publié le mardi 28 mai 2019  |  AIP


Touba - La ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfant, Ramata Ly Bakayoko, et le Secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l'Etat, Moussa Sanogo, ont procédé, mardi à Mahanan, village situé à six kilomètres de Touba, au lancement de la réparation et réhabilitation des pompes à motricité humaine non fonctionnelles de région du Bafing.

La région du Bafing comporte 449 pompes à motricité humaine (PMH ) dont 180 sont en panne ou abandonnées, fait-on savoir. "La cérémonie qui nous réunit ce jour, s'inscrit dans la vision du Chef de l'Etat, SEM Alassane Ouattara, qui a fait de l'amélioration des conditions de vie des populations, une priorité de sa politique sociale", a dit Mme Ly Bakayoko, indiquant que le secteur de l'eau fait partie des 12 mesures prioritaires du programme social du gouvernement.

Elle a exhorté les femmes et les populations à s'approprier cette opération qui aura un impact social fort par l'amélioration et la sécurisation de l'alimentation en eau potable.

Le Secrétaire d'Etat Moussa Sanogo a rappelé des actions fortes du gouvernement. Ce qui lui a fait dire que l'heure n'est plus aux paroles, mais aux actes, et un exemple concret de ces actes, constitue le volet réparation des PMH. "L'on ne peut avoir que de la reconnaissance à un gouvernement qui vous donne la vie", a-t-il insisté.

Cette reconnaissance des populations a été exprimée par leur porte parole, Bayoko Bazoumanan, le représentant du maire de Touba, le 2ème adjoint Fadiga Vamoriba et le représentant du président du Conseil Régional du Bafing, Yatien Doumbia.

"Comment exprimer notre joie si immense, si ce n'est de dire merci au Chef de l'Etat, au Premier ministre et au gouvernement qui éloignent de nous la pauvreté", a affirmé Bayoko Bazoumanan.

La pompe hydraulique du village de Mahanan a été visitée et l'eau qui y a jailli a permis aux populations d'exprimer leur satisfaction devant ces actions de développement visibles. "Nous sommes tellement contentes, nous les femmes. C'est notre quotidien qui est ainsi facilité", a déclaré dame Bakayoko Fatoumata, originaire du village de Mahanan.

dm/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment