Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les populations de Doropo se réjouissent des actions du HCR

Publié le mercredi 5 juin 2019  |  AIP


Bouna- Les populations du département Doropo saluent les actions du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) dans la lutte contre l'apatridie dans cette circonscription.

Selon elle, les sensibilisations de proximité sur les déclarations de naissances entreprises par des agents terrains du HCR ont largement contribué à changer les mentalités. ''Aujourd'hui quand nos femmes accouchent, on déclare rapidement la naissance, on n'attend plus comme avant", a témoigné Hien Oralikité du village de Gborodouo.

A Talo, tous les enfants qui n'avaient pas encore été déclarés ont été recensés par le HCR et leur cas soumis à l'autorité administrative. ''A Talo, nous sommes restés au village, personne n'est allé au champ car le HCR nous a annoncé l'arrivé du sous-préfet pour la délivrance des actes, ce qui a été fait", s'est réjoui Hien Hiliré, un membre de la chefferie.

Dans la sous-préfecture de Niamoué, de nombreux registres ont été remis par le HCR au sous-préfet y compris des feuilles de route pour mener à bien les activités de luttes contre l'apatridie.

Le HCR y a mis sur pied, 15 comités de lutte contre ce phénomène. Ces équipes communautaires ont pour tâche d’œuvrer non seulement en faveur de la déclaration des naissances et des décès mais aussi de l’instauration ou de la réinstauration d’un environnement protecteur, par la promotion des droits humains, la cohésion sociale et la paix au sein de la communauté.

''Nous avons suivi des formations initiées par le HCR qui nous ont donné des rudiments pour mieux cerner la problématique de la lutte contre l'apatridie afin de mieux mener le combat auprès des parents dans la sensibilisation. Nous avons apprécié cette initiative", a souligné pour sa part un habitant de Niamoué, Ouattara Ibrahim.

Le HCR entreprend depuis des mois des actions de lutte contre l’apatridie dans la région du Bounkani (Nord-Est ivoirien). Des sensibilisations de proximité, des formations d’hommes de media, d'acteurs de l’état-civil ainsi que la remise de registres aux autorités préfectorales et la mise en place de comités de lutte contre l'apatridie au sont, entre autres, les actions menées quotidiennement sur le terrain par l'agence onusienne.


on/cmas
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment