Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Séminaire dur la Politique de la Ville (Déclaration d’Abidjan): Douze recommandations pour transformer les villes ivoiriennes

Publié le mardi 2 juillet 2019  |  Treichville Notre Cité
Internet/
© Autre presse par DR
Internet/ Nexoo installe du WiFi gratuit dans les quartiers d’Abidjan
Photo: vue aérienne de la ville d`Abidjan.


Œuvre pour moderniser les villes ivoiriennes, dans un avenir proche. C’est le pari qu’a pris le Ministre de la Ville François Albert Amichia, au terme du séminaire sur la formulation de la Politique de la Ville, ce vendredi 14 juin 2019, à Radisson Blu Hôtel Abidjan. « Aujourd’hui, nous avons une feuille de route qui va nous guider dans notre volonté d’offrir aux Ivoiriens un cadre de vie de qualité, avec des entrée de ville majestueuses, des villes écologiques, modernes et résilientes. Voilà ce que les Ivoiriens attendent désormais de nous, plus que les discours. La Côte d’Ivoire est en voie d’émergence. Et la Ville doit précéder cette émergence. Il nous appartient donc de nous mettre au travail afin d’offrir à nos villes un visage émergent », a déclaré le Ministre Amichia. Il saluait ainsi le document dit « Déclaration d’Abidjan sur la Politique Nationale de la Ville » qui a couronné ces trois jours d’assises (du 12 au 14 juin 2019).

Cette déclaration d’Abidjan comprend 12 recommandations et apporte des réponses claires, concertées, novatrices et durables destinées à servir de bases au nouvel ordre urbain en Côte d’Ivoire. Ainsi, le point 3 prescrit de « revisiter et actualiser les cadres institutionnels, légaux et règlementaires de la gestion des villes, de leur financement, et des capacités humaines nécessaires ». Alors que le point 4 préconise de réhabiliter la pratique de la planification urbaine et territoriale, comme le recommande les Nations Unis, le 5 recommande, lui, de placer « les collectivités territoriales en première ligne dans la gestion de l’urbanisation ». Quant à la recommandation 8, elle vise à valoriser le patrimoine naturel, culturel, matériel et immatériel des villes. Tandis que la 12ème et dernière recommandation prône la mise en place des cadres de dialogue et de concertation entre tous les acteurs impliquées dans le développement des villes ivoiriennes. En tout cas, les 12 recommandations touchent à tous les secteurs urbains, notamment l’aspect organisationnel, règlementaire, financier, fiscal, la mobilité urbaine, sécurité, l’éducation et le comportement citoyen indispensable à une vie agréable en société. Et elles visent à transformer les villes ivoiriennes.

Avec cette Déclaration sanctionnant le séminaire, le Ministère de la Ville peut désormais amorcer véritablement sa marche vers la modernisation des villes ivoiriennes. Pour arriver à ce résultat, le Ministère a dû mettre les petits plats dans les grands en invitant au chevet des villes ivoiriennes, agonisantes, pour la pluparts, des experts internationaux et des personnalités de premier rang. Notamment le Ministre Dominique Strauss-Kahn, ex-Directeur Général du Fonds Monétaire Internationale (FMI), le Ministre Pierre-André Perissol, président des Ateliers de France, Pierre Andrianmampianina, Secrétaire Général adjoint du Sommet Afrique-France 2020 et Mme Michèle Sabban, l’administratrice du Fonds Mondial pour le Développement des Villes (FMDV). Durant trois jours, ces sommités des questions liées aux villes ont mutualisé leurs expériences, intelligences et visions afin de parvenir à doter la Côte d’Ivoire de ce document cadre de la Politique Nationale de la Ville. Pour rappel, ce séminaire a réuni une centaine de participants nationaux et étrangers, institutionnels et privés qui ont répondu à l’appel de François Amichia .

DIRCOM
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment