Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les surveillants des candidats au BAC à Bouaflé appelés à la mobilisation pour lutter contre la fraude

Publié le lundi 8 juillet 2019  |  AIP


Bouaflé- Le directeur régional de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DRENET-PF) de Bouaflé, Diaby Sékou a invité les surveillants des candidats à l’examen du baccalauréat (BAC), session 2019 à la mobilisation pour faire front contre toutes formes de fraude.

« Je voudrais ce matin vous engager à vous mobiliser totalement pour vous impliquer contre la fraude sous toutes ses formes », a indiqué M. Diaby, à l’occasion du lancement des épreuves écrites du BAC qui s’est déroulé ce lundi au collège Saint Raphaël de Bouaflé.

Il leur a demandé également « d’être intransigeants » en ce que concerne les téléphones portables, en mettant tout en œuvre pour ne pas que cet outil ait accès au centre d’examen.

"Moralisons les examens en Côte d’Ivoire. Faisons-en sorte que pour cette session on ne parle pas de tricherie à Bouaflé », a-t-il insisté.

Aux candidats, il a demandé d’être sereins et de travailler avec abnégation.

Le secrétaire général 2 de la préfecture de Bouaflé, Bakayoko Mamadou a dit compter sur les surveillants pour que les examens soient dénués de toute fraude. Il a exprimé le soutien des autorités locales et de toute la population aux candidats, leur souhaitant de bons résultats.

Au total, 5432 candidats dont 487 candidats libres, repartis dans 11 centres participent au BAC, session 2019 dans la DRENET-FP de Bouaflé contre 5070 en 2018.


ns/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment