Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire : Voici pourquoi l’opposition a peur d’affronter Ouattara à la loyale

Publié le vendredi 19 juillet 2019  |  L’Essor Ivoirien


Une candidature du président Alassane Ouattara, ou même d’un candidat désigné par le RHDP pour la présidentielle d’octobre 2020, déclenche la pétoche au sein de l’opposition ivoirienne. Le bilan à mi-parcours du président Alassane Ouattara est tout simplement énorme, élogieux et incommensurable et la laisse pétrifiée.

L’opposition significative en Côte d’Ivoire n’est plus sereine. Elle tremble déjà sur ses bases à l’évocation d’une éventuelle candidature du président Alassane Ouattara. Et même si ce n’est pas lui, celui qui sera désigné sous les couleurs du RHDP va user du bilan de l’actuel chef de l’Etat pour damer le pion aux différents candidats de l’opposition qui, à la vérité, n’ont rie à proposer aux Ivoiriens. Ce sont des ‘’vendeurs d’illusions’’ qui veulent entraîner les populations de ce pays dans une voie sans issue ou dans une aventure ambigüe. Nombre d’entre eux ont déjà fait ‘une copie pâle’’ du programme de gouvernement et du projet de société édictés en 2010 et 2015 par le président Alassane Ouattara. C’est du ‘’réchauffé’’, du ‘’déjà vu ou entendu’’ qu’ils vont servir aux Ivoiriens. Une ‘’tricherie intelligente’’ de ce que Ouattara a déjà proposé hier à ses concitoyens et qui lui a valu sa brillante élection en 2010 et 2015. Ouattara et le RHDP, c’est une grosse machine électorale qui réduira en octobre 2020, cette opposition radicale à une portion incongrue, une débâcle. Elle est déjà consciente et cherche noise au pouvoir actuel. Histoire d’obtenir le report de cette présidentielle en provoquant des troubles dans le pays. Cette peur d’affronter le président Alassane Ouattara dans les règles de l’art ou d’un candidat choisi par le RHDP est justifiée par le bilan énorme, incommensurable, élogieux du président Alassane Ouattara qui ne leur laisse aucune chance de remporter ces élections. Voilà donc pourquoi cette opposition qui fait du boucan pour rien est gagnée par la pétoche au fur et à mesure qu’on se rapproche de l’échéance d’octobre 2020. Il faut donc par tous les moyens éviter cette grave humiliation en semant des invectives s’il n’y a pas une refonte totale de la CEI, leur cheval de bataille.

Igor Wawayou
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment