Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire : ’’Tchomba’’, le président le plus accessible à tous !

Publié le vendredi 19 juillet 2019  |  L’Essor Ivoirien
Assemblée
© Abidjan.net par PR
Assemblée nationale: Amadou Soumahoro prend la tête de l’emicycle
Abidjan le 07 mars 2019. Amadou Soumahoro a été élu nouveau président de l’assemblée nationale


Amadou Soumahoro, président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire est à l’écoute de tous, même des citoyens lambda qui souhaitent le rencontrer pour échanger avec lui. ’’Tchomba’’ ne fait acception de personne. Une qualité à saluer et à révéler à ses concitoyens.

L’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire est depuis l’arrivée du PAN Amadou Soumahoro, une maison de verre où la transparence, la clarté, la fraternité, la solidarité et la discipline sont désormais de retour. Elle mérite aujourd’hui son surnom de ‘’maison du peuple’’. C’est que ‘’Tchomba’’ a fait passer le message pour qu’elle soit véritablement cette maison du peuple où on n’a rien à cacher et où le citoyen ordinaire est le bienvenu, lui l’électeur qui envoie les élus de la Nation au Parlement ivoirien.

‘’Tchomba’’ ne s’enferme pas dans une tour d’Ivoire

Le président Amadou Soumahoro ne sait pas s’enfermer dans une tour d’Ivoire comme des ministres de la République, DG, PCA que nous connaissons, ni comme les autres présidents d’institution qui se barricadent, s’enferment derrière un mur de séparation rigide d’avec les visiteurs et autres citoyens ordinaires. Et qui, une fois nommés élus mettent une barrière entre eux et leurs semblables. A la tête de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, se sont succédé depuis l’indépendance de ce pays, plusieurs présidents : Félix Houphouët-Boigny, Philippe Gregoire Yacé, Charles Bauza Donwahi, Aimé Henri Konan Bédié, le préident Brou, Mamadou Koulibaly et Soro Kigbafori Guillaume. Ils étaient tous inaccessibles et même injoignables, des ‘’abonnés absents’’ au bout du fil. Ils n’avaient que faire de tous ses parias qui ont des besoins, des projets à leur soumettre. Ils ont hier érigé un mur de séparation entre eux et le peuple qui a fait d’eux des élus de la Nation. ‘’Tchomba’’ n’est pas de cette première catégorie de présidents du parlement ivoirien qui ont hier institué un ‘’apartheid’’ qui ne dit pas son nom au sein de l’Assemblée Nationale. C’est le président le plus accessible, toujours à l’écoute de tous ses concitoyens, sans distinction de religion, d’ethnie, de race, de tribu ou de nationalité.

Le président le plus ouvert et le plus populaire
‘’Tchomba’’ a changé les mentalités au niveau de l’Assemblée Nationale. Il a brisé le mur de méfiance, de suspicion, de discrimination qui existait hier entre ses prédécesseurs et leurs mandants : le peuple ivoirien. Il est aux yeux de tous de nos jours, le président le plus ouvert et le plus populaire. Il draîne derrière lui à chaque passage ou sortie publique, une foule d’administrateurs qui ne peuvent s’empêcher de crier : ‘’prési, prési, prési…’’ une façon de marquer cette admiration à ce fils prodige du Worodougou, dans le pays profond. Toucher ‘’Tchomba’’, c’est gagner au loto, au bonheur. Car l’homme est d’une humilité légendaire. Il est débonnaire et affable. Il sait donc partager avec les démunis ou tous ceux qui sollicitent son aide. Il ne renvoie personne et donc ses portes sont grandement ouvertes tous les jours même à ceux qui n’ont pas sollicité une audience. Président de l’Assemblée Nationale, il sait qu’il doit être très proche de ce peuple qui élit pour s’enquérir de leurs préoccupations, soucis et soucis pour les porter à l’attention du président de la République et du gouvernement pour des ‘’solutions ADO’’ à leurs attentes. Que ce soit à domicile ou à ses bureaux, on ne sait jamais quand il dort ou mange. ‘’Tchomba’’ peut recevoir, écouter, donner les réponses qui réjouissent le cœur des visiteurs du matin jusqu’à des heures indues dans la nuit. Où puise-t-il cette force, cette énergie débordante en lui pour être au service de son semblable, le peuple, la Côte d’Ivoire, ses institutions et les personnalités qui les incarnent. Amadou Soumahoro est véritablement un homme de mission et de devoir du président Alassane Ouattara, l’un des ‘’disciples’’ les plus fidèles, sincères et loyaux.

L’Assemblée Nationale, une maison de verre sous l’imprimatur de ‘’Tchomba’’
La ‘’révolution’’ ‘’Tchomba’’ est donc en marche à l’Assemblée Nationale. Il a fait depuis le 08 mars 2019 de l’hémicycle ivoirien, une maison de verre ou il n’y a rien à dissimuler aux députés, les personnels et au citoyen de ce pays. ‘’Tchomba’’ est tout simplement le prolongement du battement du cœur du président de la République, SEM Alassane Ouattara, pour le peuple de Côte d’Ivoire. C’est l’homme capable de relever les défis les plus coriaces d’où sa popularité au sein du pays profond et auprès des représentants du peuple qu’il a aujourd’hui réconciliés avec la maison du peuple où il n’y a plus de députés abonnés à ‘’l’école buissonnière’’ comme sous le mandat chaotique de l’Honorable Soro Kigbafori Guillaume. ‘’Tchomba’’ est à son poste et a réintroduit la discipline, le travail, la démocratie, l’union et la solidarité au sein de la Maison du Peuple. Naturellement, de telles mesures vigoureuses ne peuvent que créer des ‘’aigris et jaloux’’ dans le camp des députés abonné absents hier aux travaux de l’Assemblée Nationale. Il a mis fin à ce désordre qui avait cours hier sous la mandature de Soro Kigbafori Guillaume, mandature qui est vite à oublier parce que désastreuse. ‘’Tchomba’’ a donc redoré l’image ternie hier de notre Assemblée Nationale qui a aujourd’hui retrouvé son lustre d’antan pour le bonheur de tous en Eburnie. Le président Alassane Ouattara a vu juste en proposant sa candidature à ses pairs députés pour la présidence de cette prestigieuse institution qui fait aujourd’hui la fierté de tous. On l’a ressassé à maintes reprises, ‘’Tchomba’’ est venu, il a séduit et convaincu sur ses qualités de Top Manager. Et c’est normal pour un ‘’disciple’’ qui marche ‘’sur les traces’’ du président Alassane Ouattara depuis plus de 25 ans maintenant. Il est allé à l’école de la bonne gouvernance, aux pieds de ‘’son mentor’’, le chef de l’Etat ivoirien. « Un bon arbre ne peut produire que de bons fruits », enseignent les Saintes Ecritures. C’est normal qu’il épate ses concitoyens et excelle dans cette haute mission à lui confiée.

Igor Wawayou avec Bill Terrasson
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment