x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 18 mars 2010 | Le Nouveau Réveil

Affaire “Blé Goudé a volé sa licence d`anglais…” : Gbagbo va-t-il se débarrasser de son Dnc chargé de la jeunesse ?

Un président de la République doit être un modèle pour son peuple. Cette vérité qui vaut pour les présidents des pays véritablement démocratiques est aussi valable pour les présidents sous nos tropiques, même si ce n'est pas ce qui est donné de constater tous les jours. En Côte d'Ivoire, le président Gbagbo a toujours œuvré pour présenter une bonne image de lui, malgré les nombreux scandales de tous genres qui ont éclaboussé son régime et surtout certains de ses proches collaborateurs. Pour certaines personnes, il tient tellement à son image de marque qu'il n'a pas hésité à expédier sa secrétaire particulière à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan. Car, il ne saurait s'entourer de personnes à la moralité douteuse. C'est pour cette raison que des Ivoiriens, depuis la révélation, par " Le Nouveau Réveil ", de la preuve irréfutable de la fraude commise par Charles Blé Goudé dans l'obtention de sa licence d'anglais, attendent avec impatience, la réaction du président. Lui, qui, sans doute ignorant cet aspect de la vie de Blé Goudé ( ?), l'a bombardé directeur national de campagne adjoint chargé de la Jeunesse. Dans cette affaire, ce n'est point la personne de Blé Goudé qui pose problème, mais plutôt sa moralité. Le président Gbagbo sait, en bon politicien soucieux de son image de marque, qu'il est politiquement dangereux d'envoyer devant la jeunesse ivoirienne, un individu qui ne constitue pas un exemple de probité pour défendre son image à lui. Car, comment ferait Blé Goudé pour vendre l'image du président Gbagbo qu'il ne manquera pas de présenter comme une poche de moralité, si lui-même possède une triste réputation de fraudeur ? Quel message le Fpi voudrait-il bien pouvoir faire passer à la jeunesse ivoirienne dans sa globalité, en envoyant sur le terrain un " ambassadeur " qui est très loin de constituer un modèle pour cette jeunesse laborieuse et digne ? Car, à partir de maintenant, toutes critiques que formulerait le directeur national de campagne du candidat Gbagbo chargé de la Jeunesse à l'encontre de quelque autre opposant que ce soit à Gbagbo n'aura plus aucune valeur. Aucun poids politique. En clair, Blé Goudé ne possède plus aucune espèce de crédibilité. Et il est presque certain que le président Gbagbo qui ne veut pas " aller aux élections comme un mouton ", n'acceptera pas de trainer le boulet " Blé Goudé " à son pied pendant la campagne électorale qui, comme tout le monde le sait, sera particulièrement rude. Blé Goudé n'aura qu'à s'en prendre à lui-même ou à l'arrêté de l'ex ministre Fpi de l'Enseignement supérieur, M. Séry Bailly. Arrêté qui s'est révélé aujourd'hui comme une véritable arme de destruction massive dans les mains de…

PAUL KOUDOU

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ