x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 9 août 2010 | Nord-Sud

Religion - Révérend Adjé N`Zi : “Le pauvre peut rater le paradis”

«Si nous sommes trop pauvres, nous pouvons rater le paradis parce que le pauvre est envieux, aigri et jaloux. Or la jalousie, l'aigreur et l'envie sont des pêchés », prône le révérend Adjé N'Zi, directeur exécutif de la Confédération internationale chrétienne de développement (Cicd). Qui exhorte ainsi les chrétiens à refuser la pauvreté. Il a fait cette adresse au cours d'un entretien sur les opportunités de financement des projets, jeudi dernier, au Plateau. Selon l'homme de Dieu, le refus de la pauvreté ne se résume pas aux prières : « Nous parlons en langue, nous jeûnons mais cela ne règle pas le problème. L'entreprenariat est la solution.» Pour cela, une série d'actions est en cours afin d'aider les chrétiens, toutes confessions confondues, à sortir de la pauvreté. La Cicd cherche 1 milliard de F Cfa à travers la mobilisation financière de « un chrétien, mille francs ». Cette somme va servir d'aval aux fidèles désireux d'acquérir un financement de projet bancable. Le révérend Adjé N'Zi a également annoncé une panoplie d'actions dont un Plan habitat pour loger les pasteurs et les prêtres. La structure compte assurer une « bonne » retraite aux serviteurs de Dieu. Adjé N'Zi constate que l'église possède en son sein le plus fort taux de chômage en Côte d'Ivoire mais il reste optimiste: « désormais, il y aura des billets à la place des pièces dans nos corbeilles parce que les chrétiens seront riches».

Nesmon De Laure

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ