x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 3 mars 2011 | AIP

Prétendue livraison d’hélicoptères à la Côte d’Ivoire : L’ONU reconnait un rapport "inexact" produit par sa mission

© AIP
Nations unies : Alain Le Roy, secrétaire général adjoint chargé des opérations de sécurité
Abidjan-L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) a produit un rapport "inexact" relatif à une prétendue livraison d’hélicoptères d’attaque à la Côte d’Ivoire par le gouvernement biélorusse, a reconnu le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Alain Le Roy.

Selon une information diffusée site onusien, lors d’un point de presse, mercredi, à New York, M. Le Roy a publiquement présenté les excuses des Nations Unies aux autorités du Bélarus pour "un rapport inexact de sa mission en Côte d'Ivoire" affirmant que cet Etat avait fourni des hélicoptères d'attaque au président Laurent Gbagbo, en violation de l'embargo sur les armes visant ce pays.
"Bien sûr, il s'agit d'un incident malencontreux et le rapport est inexact", aurait dit le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix et rapporté sur le site.

Dimanche soir, l'ONUCI a rendu publique une information selon laquelle un avion transportant des pièces détachées d’hélicoptères d’attaque aurait atterri à Yamoussoukro, rappelle-t-on.

"C'est l'ONUCI qui a produit ce rapport inexact et bien sûr en tant que chef du Département des opérations de maintien de la paix j'en assume la responsabilité", a expliqué M. Le Roy, ajoutant que le Bélarus a vérifié qu'aucune compagnie privée biélorusse n'avait de contrat d'armement en Côte d'Ivoire.

Un embargo a été imposé par le Conseil de sécurité sur les armes à la Côte d'Ivoire depuis 2004 suite à une crise militaro-politique déclenchée le 19 septembre 2002, rappelle-t-on.

La Côte d'Ivoire fait face à une crise postélectorale suite à une divergence née au lendemain du scrutin présidentiel du 28 novembre. Le président de la Commission électorale indépendante a proclamé Alassane Ouattara vainqueur à l'élection présidentielle avec le soutien de la communauté internationale dont l’ONU alors que le Conseil constitutionnel qui a constaté la forclusion de la CEI après un délai de trois jours à lui accordé, a proclamé réélu le président Laurent Gbagbo.

(AIP)

kp

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ