x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 30 décembre 2011 | AIP

Après dix ans de silence, Radio Bouaké émet de nouveau

La station régionale de Radio Côte d’Ivoire, "Radio Bouaké" émet depuis jeudi sur les 98.6 Mhz dans la région du Gbèkè et même au-delà, à la joie des populations qui ont assisté à son inauguration par le ministre de la Communication Diakité Souleïmane Coty.

Pour le ministre de la Communication, dix ans de silence est trop cher payé pour les populations de la région du Gbèkè. Il a en conséquence demandé au média de service public de jouer sa partition dans l’immense chantier de la reconstruction et de demeurer à l’avant-garde du combat de la réconciliation pour faire renaître la Côte d’Ivoire.

Le premier responsable de la Communication qui veut une radio et une télévision plus modernes et plus professionnelles, a également invité la direction de la RTI à instaurer les règles de bonne gouvernance audiovisuelle en prélude de la libération audiovisuel.

La cérémonie, effectuée en présence du ministre des Droits de l’Homme et des Libertés publiques, Coulibaly Gnenema Mamadou, représentant le Premier ministre Guillaume Soro, a permis à l’ensemble de la direction de la RTI présente à Bouaké de présenter la maison de la radio rénovée.

C’est un bâtiment de type R+1 flambant neuf tout équipé. Avec 13 bureaux et deux studios, l’édifice construit sur une surface de 3.000 m², a fière allure au cœur du quartier Commerce.

‘’Radio Bouaké retrouve ses auditeurs, le chemin a été long mais le pari est tenu’’, a déclaré le directeur général de la RTI, Aka Sayé Lazare à la cérémonie d’inauguration marquant la réouverture de la station régionale. Il a indiqué que la RTI est au travail à Bouaké pour répondre aux attentes des auditeurs de plus en plus nombreux et exigeants qui réclament la démocratie et la réconciliation.

‘’Radio Bouaké doit aller au combat pour le développement mais s’attachera à sa culture traditionnelle: informer, éduquer et divertir, en faisant une place de choix aux jeunes et aux femmes’,’ a ajouté Aka Sayé, demandant aux populations de s’approprier la radio et l’aider accomplir sa mission de service public.

Le représentant du Premier ministre, s’est félicité du retour de la RTI à Bouaké. Ce qui, selon lui, est le symbole de la Côte d’Ivoire réunifiée et réconciliée pour un nouveau départ. Il a demandé aux bénéficiaires de s’inscrire dans le dynamisme du changement de la Côte d’Ivoire pour relever de nouveaux défis en apportant leur contribution significative au processus de paix et développement.

La Radio Bouaké durement touchée lors de la crise de 2002 en Côte d’Ivoire avait redémarré ses émissions en mais 2009. Mais cinq mois ont suffit pour que la station régionale soit contrainte à suspendre ses émissions en octobre 2009.

Ce retour définitif marquant la ferme volonté du Président de la République, Alassane Ouattara de rendre plus accessible les services de communication de l’Etat, permettra à Traoré Abou, nouveau directeur de RTI Bouaké, et son équipe de poursuivre qualitativement les activités de ‘’Radio Bouaké’’.

(AIP)

nam/cmas

Vidéo associée

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ