x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Région Publié le mercredi 3 octobre 2012 | Le Mandat

Lutte contre la pauvreté : Les collectivités territoriales se dotent de leurs premiers instruments

Les membres du Conseil des collectivités territoriales (CCT) de l’UEMOA sont depuis hier, mardi 2 octobre en Assemblée générale dans la capitale ivoirienne. Ils y seront jusqu’au 5 octobre pour la mise en place des premiers instruments de travail afin de participer à la lutte contre la pauvreté dans la sous-région.

Abidjan abrite depuis hier, mardi 2 octobre et ce, jusqu’au 5 octobre 2012, la 2ème Assemblée générale du Conseil des collectivités territoriales (CCT) de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Selon le président de cette institution sous-régionale, le maire François Albert Amichia, il s’agit notamment de l’élaboration du budget et du plan de travail pour l’exercice 2013. Ce, pour prendre une part dans la lutte contre la pauvreté.

« Les membres de l’assemblée auront à décider de la création et de la structuration des commissions techniques afin de les rendre opérationnelles », a-t-il dit. Pour lui, « ce sont ces commissions qui se chargeront de la création des différents projets ». C’est pourquoi, le président du CCT a indiqué que « cette assemblée générale marquera un tournant important dans la vie de l’UEMOA ».

Dès lors selon le maire François Amichia, « de grands défis se présentent à eux et les attentes des populations sont immenses ». Raison pour laquelle il a invité les membres des différentes délégations à « s’atteler à apporter des réponses concrètes et tangibles visant une réduction significative de la pauvreté ». En d’autres termes, « il faudrait des plans d’urgence pour sauver les populations en souffrance. En occurrence, la situation tragique des populations du nord du Mali et qui interpelle la conscience universelle. Un plan d’urgence aussi pour les refugiés et Les nombreux déplacés de guerre ».

C’est donc le signe à n’en point douter, d’une créativité collective qui est propre à l’UEMOA et qui sera d’une utilité certaine dans la résolution des problèmes contemporains auxquels est confronté notre sous-région et même le continent.

La CCT veut donc se positionner aux cotés de la commission de l’UEMOA et des autres organes communautaires pour participer activement au développement des territoires en apportant son expertise dans l’élaboration et la mise en œuvre des projets et programmes relatifs à la promotion du développement local. Pour finir, le président a souhaité que les résultats issus de cette assemblée donnent une satisfaction entière et permettent au CCT de se doter d’instruments opérationnels pour l’amélioration de ses performances, pour le bonheur des populations.

FULGENCE DJANIFI (Stg)

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ