PUBLICITÉ

Politique Publié le mardi 11 juin 2013 | Ivoire-Presse

Sécurité et défense: les journalistes français de l’AJD font le point de la situation sécuritaire en Côte d’Ivoire

© Ivoire-Presse Par BIPA
Sécurité: les journalistes de défense de France au ministère de la Communication
Jeudi 6 juin 2013. Abidjan. Ministère de la Communication. En l`absence du Ministre Affoussiata Bamba-Lamine empêchée, le Directeur de Cabinet Doumbia Mori reçoit l`Association des journalistes de défense de France (AJD), conduite par le président Bruno Fanucchi. M. Doumbia est entouré des Conseillers techniques du ministre
Du lundi 3 au lundi 10 juin 2013, une délégation de l’Association des journalistes de défense de France (AJD) a séjourné en Côte d’Ivoire. Pendant une semaine, ces journalistes spécialisés dans les questions de défense et de sécurité ont rencontré les autorités ivoiriennes compétentes. Conduite par le président Bruno Fanucchi, la délégation de six journalistes a été séduite par le retour à la normale en Côte d’Ivoire, deux ans après la crise post-électorale.

Pour une première visite en Côte d’Ivoire, l’AJD n’a pas fait dans la dentelle. Une délégation représentative avait, en effet, tenue à faire le déplacement de la terre d’Eburnie. Outre le président Bruno Fanucchi, grand reporter au quotidien "Le Parisien", elle était composée de Harold Hyman (BFM – TV), Fabrice Le Quintrec (Radio-France), Mériadec Raffray (Perspectives entrepreneurs), Secrétaire général de l’AJD , André Veyret (Indépendant/JDD) et Clément Yao (L’Afrique aujourd’hui). Côté organisation, la représentante de l’AJD en Côte d’Ivoire, Yéo Djélika (Pluriel Communications) et le colonel Kouakou N’guessan "Kakao", chef du Bureau de presse des armées (BIPA) ont facilité le séjour des journalistes de défense, en collaboration avec le ministère de la Communication.

Après une première journée consacrée aux autorités administratives et militaires françaises, les journalistes sont allés à la rencontre de leurs hôtes. Tour à tour, Bruno Fanucchi et ses collaborateurs ont ainsi pu rencontrer le Ministre auprès du Président de la République chargé de la Défense, Paul Koffi Koffi, le chef d’Etat-major général des Forces républicaines de Côte d’Ivoire, le général de corps d’armée Soumaïla Bakayoko, le Secrétaire général du Conseil national de sécurité (CNS), Alain Richard Donwahi, le Président de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafory Soro et le Ministre de la Communication, Me Affoussiata Bamba Lamine. En grands reporters, ils sont également allés au contact des troupes, grâce à un tour en pirogue sur la lagune avec la Force Licorne, une patrouille de nuit avec le CCDO et un repas de corps avec le Bataillon de commandement et des services (BCS). La délégation a également été reçue par le Commandant supérieur de la gendarmerie, le général Gervais Kouassi. Elle a enfin pu visiter le Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO), où elle a été reçue par le commissaire divisionnaire Youssouf Kouyaté, et l’Ecole des forces armées (EFA) de Zambakro, dirigée par le colonel-major N’guessan.

Les forces étrangères n’ont pas été en reste. En effet, la délégation de l’AJD a été reçue à l’ONUCI, où elle a échangé avec le Commandant par intérim de la Force de l’ONUCI, le général Talla Niang, et les responsables de la Réforme du secteur de la sécurité (RSS), du Désarmement, de la démobilisation et de la réinsertion (DDR), et de la police des Nations unies (UNPOL). A l’issue de cette visite, une conférence de presse tripartite FRCI-Licorne-ONUCI a été organisée à l’état-major des FRCI, au Camp Gallieni, ainsi qu’une autre conférence, à Yamoussoukro, animée par le colonel français à la retraite Jacques Villelongue. Programme chargé donc pour les reporters d’outre-mer qui ont quand même eu droit à des sorties récréatives à la basilique Notre dame de la paix, à la résidence de feu le Président Félix Houphouët-Boigny et à la plage de Grand-Bassam.

Bruno Fanucchi et sa délégation ont pu voir, au cours de leur séjour, les résultats de l’immense travail abattu par le gouvernement du Président Alassane Ouattara pour effacer les traces de la crise post-électorale, réconcilier les Ivoiriens et reconstruire le pays. Ce sont des hommes comblés et rassurés sur le retour effectif de la sécurité et de la paix qui ont pris congés de leurs hôtes, ce lundi, en promettant revenir. Signalons toutefois que le séjour a failli être perturbé par l’enlèvement d’un des 150 membres de l’AJD ...en Syrie. En effet, deux journalistes français, Didier François et Édouard Elias, ont été enlevés jeudi 6 juin en Syrie dans une zone contrôlée par les rebelles.

Edgar Kouassi
Pour www.eburnews.net

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ