x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Necrologie Publié le vendredi 18 octobre 2013 | Le Patriote

18 octobre 1905-18 octobre 2013 : Houphouët-Boigny aurait eu 108 ans, aujourd’hui

© Le Patriote Par Nathan Koné
Yamoussoukro / Cinquantenaire : le président Laurent Gbagbo ouvre le colloque international pluridisciplinaire "L`indépendance et ses perspectives en Afrique subsaharienne"
Dimanche 1er août 2010. Yamoussoukro, Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix.
S’il était encore de ce monde, Félix Houphouët-Boigny, premier Président de la Côte d’Ivoire moderne, aurait eu 108 ans, aujourd’hui. C’est en effet le 18 octobre 1905 à N’Gokro (Yamoussoukro) que le futur Président de la République de Côte d’Ivoire voit le jour. Celui qui sera surnommé le sage d’Afrique va connaître un parcours exceptionnel. Chef traditionnel, il sera médecin, puis planteur avant de se lancer dans la lutte syndicale. C’est cette dernière activité qui va le révéler au monde avec la création du Syndicat agricole africain (SAA) en 1944. Avec ses pairs, ils se réuniront en 1946 à Bamako pour porter sur les fonts baptismaux, le RDA et ses représentations dans les autres pays africains, notamment le PDCI en Côte d’Ivoire. Elu député, il est nommé en 1956 ministre délégué à la Présidence du conseil du gouverneur Guy Mollet. Il occupera également aussi les fonctions de président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire et de Premier ministre. Le 7 août 1960, il prononce solennellement l’indépendance de la Côte d’Ivoire. De 1960 à sa mort en 1993, il est plusieurs fois élu à la tête de son pays. En 33 ans de règne, il parvient à hisser son pays à un rang honorable en Afrique de l’ouest, en Afrique et dans le monde. Dans les années 1970, il fait de son pays, un îlot de prospérité, on parle alors «du miracle ivoirien». La cathédrale saint Paul du Plateau, les grandes écoles de Yamoussoukro (Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INPHB),Lycée scientifique), l’autoroute du nord, la basilique notre dame de la paix de Yamoussoukro, la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, les barrages hydroélectriques de Buyo, de Taabo, de Kossou…Malheureusement la mort n’a pas permis à ce grand bâtisseur d’achever son œuvre. Il sera rappelé à Dieu le 7 décembre 1993. La Côte d’Ivoire et le monde entier lui ont rendu un vibrant hommage à cette occasion.

Thiery Latt

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Articles du dossier

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ